Renens (VD)

12 octobre 2019 18:39; Act: 12.10.2019 21:44 Print

Le viaduc entre Prilly et Renens attire 600 curieux

600 personnes ont visité samedi le chantier du saut-de-mouton entre Prilly et Renens (VD), qui fait partie du projet Léman 2030.

Le saut-de-mouton (viaduc ferroviaire) permettra aux trains de passer par-dessus d'autres voies ferroviaires sans conflit de croisement avec les autres convois.
Sur ce sujet
Une faute?

Quelque 600 personnes se sont déplacées samedi aux visites publiques organisées par les CFF du chantier du saut-de-mouton entre Prilly et Renens (VD). La fin des travaux est prévue pour décembre 2021.

C'est un public composé de familles, de riverains et de curieux qui s'est rendu sur ce chantier situé dans l'ouest lausannois. «Les visiteurs ont particulièrement apprécié de pouvoir s'approcher de cet ouvrage long de plus d'un kilomètre et de pouvoir échanger avec les responsables de projet sur place», a expliqué Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF, à Keystone-ATS.

Le saut-de-mouton fait partie d'un projet plus large, Léman 2030, visant à augmenter la capacité du trafic ferroviaire entre Lausanne et Genève et les cadences du trafic régional. Dans une dizaine d'années, le nombre de passagers entre les deux villes doublera par rapport à 2010 pour atteindre 100'000 voyageurs au quotidien.

Concrètement, ce nouveau viaduc complétera la quatrième voie actuellement en construction entre Lausanne et Renens. Il sera emprunté par des trains qui passeront par-dessus les autres voies.

Outre une longueur de 1175 mètres, le viaduc affiche une hauteur de neuf mètres à son point culminant. Ses travaux ont débuté en novembre 2018 et doivent prendre fin en décembre 2021. Montant de l'investissement: 112 millions de francs.

(nxp/ats)