Fiscalité

16 septembre 2019 22:19; Act: 16.09.2019 22:19 Print

Des Vaudois verront leur facture d'impôts grimper

par Yannick Weber - Le taux d'imposition cantonal va augmenter. Les communes s'étaient engagées à baisser le leur en contrepartie, mais nombre d'entre elles y renoncent finalement.

storybild

Selon où ils habitent, les contribuables vaudois ne seront pas tous logés à la même enseigne. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour beaucoup de Vaudois, les impôts vont augmenter l'année prochaine. Mais certains seront plus chanceux que d'autres. Un transfert de charges des communes au Canton provoque l'augmentation du taux cantonal de 1,5 point. Les communes s'étaient engagées à répercuter le leur à la baisse pour compenser (lire encadré). Or un bon nombre d'entre elles renoncent finalement à y toucher. Avec pour résultat une facture qui va grimper pour les contribuables.

Ici, ça augmente...

Toutes les communes partagent la même inquiétude: les finances sont incertaines à cause de la baisse de la fiscalité des entreprises liée à la RIEIII vaudoise. Et c'est là que chacune réagit différemment. A Nyon, on joue la prudence, d'autant que les impôts y sont déjà parmi les plus bas du canton. «Il ne serait pas responsable de diminuer la fiscalité dans un contexte budgétaire et économique si incertain», déclare la Municipalité. Parmi les villes du canton, la décision a été la même à Montreux, à Morges, à Vevey et à La Tour-de-Peilz. La facture devrait donc y augmenter.

... et là, le status quo

Ailleurs, on s'inquiète aussi de l'état de ses finances, mais on opte pour une baisse malgré tout, quitte à revenir l'an prochain avec une hausse si nécessaire. «Notre commune avait déjà un des taux les plus élevés du canton. La population souhaite des arguments pour chaque augmentation. Là, nous n'en avions pas pour faire supporter cet effort à la classe moyenne», explique Jean-François Clément, syndic PS de Renens.

«Nous avons également décidé de respecter la convention de l'an dernier et allons baisser notre taux», note à son tour Philippe Jobin, syndic d'Echichens et député chef du groupe UDC au Grand conseil. S'il dit comprendre que certaines communes soient forcées d'être prudentes, il trouve que la hausse n'est pas anecdotique. «La fiscalité vaudoise est déjà l'une des pires de Suisse pour les personnes physiques. Des retraités risquent de nous quitter pour d'autres cantons, où ils auraient bien plus d'argent dans le porte-monnaie à la fin du mois», s'inquiète-t-il. Parmi les autres villes qui vont épargner à leurs contribuables une hausse d'impôts, on trouve Yverdon, Aigle, Gland et Payerne.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Contribuable volé le 16.09.2019 22:36 Report dénoncer ce commentaire

    Promesses

    Bref, ce qui était ultra prévisible se produit... la classe moyenne trinque. On ose dire que c est grâce a Broulis que les finances vont mieux! Non c est grâce a la classe moyenne qu'on éreinte et qui paye pour tout le monde

  • Anonymous le 16.09.2019 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux

    Cela fait plusieurs années que les comptes vaudois sont au beau fixe, donc excédentaires, et on se permet une chose pareille. C'est une honte absolue si dans le même temps les communes ne baissent pas leur taux dans une même proportion.

  • Colombe le 16.09.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pigeon

    Mais bien sûr ! Et nous on roucoule

Les derniers commentaires

  • Olivier le 17.09.2019 21:30 Report dénoncer ce commentaire

    Précision utile pour les contribuables

    Pour les communes, le Canton retire des charges pour 1,5 point. Il en rajoute 2 à 4 avec l'augmentation de la facture sociale, de la police, etc. C'est facile de comprendre qu'il est difficile pour les communes de diminuer leur taux dans ces conditions. L'Union des communes vaudoises, qui a signé l'accord avec le Canton, en est consciente et le reconnaît expressément

  • yenamarre le 17.09.2019 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    recettes pour économiser

    les bonnes recettes pour faire des économies : - ne plus se marier pour éviter le cumul des salaires et ainsi payer plus d'impôts, ainsi que pour toucher la rente individuelle à l'AVS(env 1000frs de + par mois pour des concubins) - vivre en concubinage et travailler à temps partiel, afin de pouvoir bénéficier des subsides maladie - travailler au noir, ou en tant qu'indépendant (e), avec un salaire "officiel " ultra bas ne correspondant pas à la réalité ( styliste ongulaire, coiffeuse, masseuse, etc) - faire ses achats sur internet - se faire soigner à l'étranger - dès la retraite, quitter la Suisse

  • Un Contribuable Hereux le 17.09.2019 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo !!

    Excellente nouvelle, de toute façon tout le monde a trop de fric, mieux vaut le donner à l'état qui sait le dépenser

  • Âne Rhylles le 17.09.2019 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Effet des votations de juin

    La nouvelle taxation RIE avec équivalence pour toutes les entreprises et le financement de l'avs n'est pas sans conséquence. C'est également l'acceptation du peuple. Le peuple a été averti que cette manière de faire ne permettait plus le financement des charges. Les conséquences sont là. Et à ceux qui font de la récup,, M. Maurer est l'initiateur de ce projet et les amis entrepreneurs les premiers bénéficiaires.

  • Broux lisse le 17.09.2019 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Guy niols

    Et on continue à élire des ventilateurs