Ecologie

26 février 2020 22:30; Act: 27.02.2020 19:17 Print

Vaisselle jetable: Lausanne n’interdit pas, elle propose

par Pauline Rumpf - La Ville et GastroLausanne lancent une offensive contre les emballages jetables dans les take-aways. Le réseau de restaurateurs volontaires est dense, mais n'a pas encore séduit les principaux producteurs de déchets ni la livraison à domicile.

Une question à: Susanne Sax, présidente de Gastro Lausanne, et Natacha Litzistorf, municipale en charge de l'environnement
Sur ce sujet
Une faute?

«Nous ne voulons ni obliger ni interdire, ce n'est pas notre démarche», a annoncé la municipale lausannoise Natacha Litzistorf. Après l'annonce mardi de Neuchâtel, qui bannit comme Genève le plastique à usage unique, la Ville de Lausanne a présenté mercredi un projet destiné à limiter les déchets liés aux repas à l'emporter. «Notre stratégie, c'est la carotte plutôt que le bâton: nous aidons à mettre en place l'infrastructure, un réseau de restaurants qui se partagent des barquettes consignées réutilisables.» De quoi mettre le pouvoir entre les mains des clients, même si «la responsabilité est partagée entre clients, restaurateurs et autorités.»

Sondage
Utiliserez-vous cette vaisselle consignée?

Déjà présentée dans «20minutes», la vaisselle réutilisable de ReCircle sera proposée par les take-aways qui répondront présent, soit déjà 138 enseignes à Lausanne. Des institutions comme le CHUV et l'EPFL ou les restaurants Coop et Migros l'utilisent aussi, et des adresses de toute la Suisse ont aussi opté pour ce système. Pour le client, une caution de 10.- sera demandée, et rendue au retour de l'objet dans n'importe quel restaurant partenaire. Des couverts faciles à transporter seront aussi vendus.

«Quand j'ai intégré ces barquettes dans mon restaurant il y a cinq ans, les clients n'étaient vraiment pas partants, raconte Susanne Sax, présidente de GastroLausanne. Mais la tendance a changé, et on compte beaucoup sur l'effet boule-de-neige de cette mesure pour que la pratique se généralise.» Pour le restaurateur, l'abonnement annuel se chiffre à 150.-, avec une incitation de 100.- de départ fournie par la ville. L'achat de la vaisselle a été partagé entre l'Etat et les commerçants.

Certains pans de la restauration à l'emporter ne sera toutefois pas intégrés, faute de matériel adéquat. Certains, comme les magasins de sushi ou les pizzerias, attendent le développement de conteneurs d'une forme plus adaptée à leurs produits. Des fast-foods, plus gros producteurs de déchets retrouvés dans le littering, ont aussi été approchés. Mais leur taille et l'existence de standards internationaux font obstacle à l'introduction des barquettes consignées. La réglementation internationale à venir, notamment dans l'Union européenne, fait toutefois évoluer même les plus grands. McDonald's cherche en effet comment se passer des éléments en plastique de ses emballages, comme les couvercles de pot de glace qui devraient être transformés d'ici fin 2020.

Autre bastion des emballages jetables, la livraison à domicile ne devait pas évoluer pour l'instant. «Libre aux restaurateurs de le proposer, mais nous n'avons pas contacté les plateformes comme smood ou eat.ch pour l'instant, car c'est un niveau de complexité encore supérieur au niveau de la répartition des tâches et des coûts», précise Susanne Sax. Et Natacha Litzistorf de rappeler que le projet est appelé à évoluer.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cleopatra le 26.02.2020 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive les fausses solutions !

    ça ne suffira pas! nous ne sommes plus au stade où on peut faire les jolis coeurs et se donner bonne conscience avec ce genre de démarche totalement insuffisante !! la seule vraie solution est une décroissance économique ! Et c'est moi économiste qui le dit: arrêter de mettre en avant des objectifs comme: rentabilité, profit, ROI, bénéfice, globalisation, confort, plaisir, augmentation de l'offre...mais plutôt : échange, réutilisation, suffisance, circuit court, Swiss Made, etc... et non je ne suis même pas de gauche ! simplement que si on continue à croire qu'il suffit d'acheter une voiture électrique, acheter bio, trier ses dechets et garder ses cabats pour sauver le monde, on va tout droit dans le mur !

  • Real Ist le 26.02.2020 23:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ecologie de bobos

    Abonnement, caution...encore une histoire de fric sur fond de bonne conscience écolo! Si on calcule tout, cette vaisselle est loin d'être écolo! Transport, eau en quantité, polluants... Mais ça fait genre, comme se promener en voiture électrique.

  • Laura le 26.02.2020 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du changement? Oui mais non

    À Genève le plastique à usage unique est interdit mais il y en a encore partout. Ce n'a rien changé.

Les derniers commentaires

  • lorenzo le 27.02.2020 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    voici une solution

    Bonjour , des solutions existent réellement nous importons depuis lEurope du Nord des assiettes, 100% naturelles, comestibles et compostables, évidemment tant que largent prédominera sur la protection de la planète aussi infime que soit la différence de prix entre ces assiettes plastiques et notre solution, on continuera à importer des produits venant dAsie, dit écologique ( bambou, assiettes plastique lavable, paille en carton) mais avec une empreinte carbone juste énorme ... nous avons un mode vie à la hauteur de notre belle suisse,suffit juste de changer la matière

  • Jean Dumur le 27.02.2020 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Payez la vaisselle avec nos impôts

    L'achat de la vaisselle a été partagé entre l'Etat et les commerçants. Et pi quoi encore !!

  • Romaine Bouteille le 27.02.2020 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solution simple

    Interdire tout leasing et petits crédits, hormis les hypothèques pour les immeubles. Ainsi la pollution diminue déjà beaucoup. Et tout les plastics jetables, il faut en interdire la fabrication. Et tout ceci c'est sans taxe, donc gratuit.

  • Ferdinand Bardamu le 27.02.2020 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    D'une assiette l'autre.

    La solution est catégorique: piquer dans l'assiette de l'autre.

    • john j le 27.02.2020 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ferdinand Bardamu

      essaie pour voir dans la mienne tu vas vite faire un tour en orbite

    • john j le 27.02.2020 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ferdinand Bardamu

      essaie pour voir dans la mienne tu vas vite faire un tour en orbite

    • Aframukistan le 27.02.2020 19:04 Report dénoncer ce commentaire

      Ferdinand@

      Comme les migrants, en fait.

  • kili le 27.02.2020 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi

    ne pas apporter sa propre vaisselle, petits récipients en verre ou plastique, pour emporter cette nourriture ??? pas compliqué.

    • Urs Berner le 27.02.2020 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @kili

      Les jeunes préfèrent tout emporter dans le cornet pour ensuite tout ça laisser les restes posés sur le banc à l'arrêt de bus. J'en ai vu devant ma ferme qui ont jeté le cornet depuis une fenêtre de voiture. Les jeunes ont plein de droits mais ils considèrent qu'ils ont pas de devoirs. Il suffit de regarder dans les bus. Y en a un sur deux qui posera ses pieds sur le siège ou qui écoutera sa musique sans se préoccuper des autres autour.

    • Plus si jeune le 27.02.2020 10:32 Report dénoncer ce commentaire

      A qui la faute?

      Bravo les généralités! J'ai vu un gamin jeter son papier par terre en campagne devant ses grands-parents qui ne lui ont rien dit, à qui la faute...?

    • Gérard Grokhon le 27.02.2020 11:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Urs Berner

      Ouais c'est devenu des caves !

    • ganache le 27.02.2020 16:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Urs Berner

      Toujours le même problème... de plus en plus l'absence de *l'éducation de base*...

    • P.A. le 27.02.2020 16:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Plus si jeune

      Aux parents qui sont assez stupides pour se décharger de l'éducation de leur gosse sur les grands-parents.

    • Geoffrey_ le 27.02.2020 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @kili

      non car souvent achat non prévu