Hooligans du Servette FC

21 mai 2012 06:53; Act: 21.05.2012 15:11 Print

Les contribuables lausannois devront payer

par Frédéric Nejad - Les autorités politiques cantonales exigent que les clubs soient responsables des dégâts occasionnés par leurs supporters ultras. Mais dans les faits, c’est une autre réalité.

Sur ce sujet
Une faute?

Lors de la venue du Servette FC au stade lausannois de la Pontaise le 1er avril, de graves débordements avaient forcé la police à intervenir (avec tirs de balles en caoutchouc), ainsi que les pompiers puis la voirie. Deux hommes avaient été interpellés puis identifiés avant d'être relâchés.

Dans nos colonnes, Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la gendarmerie vaudoise, déclarait alors: «Les hooligans sont systématiquement poursuivis. Chaque canton et chaque club sont responsables des débordements de leurs supporters.»

Six semaines après les faits, police, pompiers et voirie ont calculé puis envoyé leurs factures à leurs services communaux respectifs. Mais le porte-parole de la police lausannoise et celui des pompiers refusent de communiquer le montant: «Voyez avec l’Exécutif!»

Le canton de Genève et le Servette FC ne paieront rien

Patron de la sécurité publique communale, Marc Vuilleumier refuse lui aussi d’articuler un chiffre précis, puis finit par lâcher la somme d’environ 80 000 francs pour l'action de la police et des pompiers lors du match du 1er avril.

Est-ce que le Servette FC mettra la main au porte-monnaie? «Non, car le système de responsabilité et de la solidarité financière des clubs n’est pas en place, confesse Marc Vuilleumier. Et à ma connaissance, il n’y a pas eu de dénonciations. Quant à d’éventuels interpellés, ils ne sont souvent pas solvables.» Et de conclure que tous les frais liés aux hooligans sont assumés entièrement par la Ville de Lausanne. Et donc par ses contribuables.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Str le 21.05.2012 09:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte à eux!

    Je suis"Gnevois", et fier de l'être. Mais je trouve ça inadmicible! Qui casse paye! Les hooligans devraient payer: les degats, et le club: la police, les pompiers... Franchement, ça tombe sous le sens!

  • Lagarce le 21.05.2012 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    que ne faut il pas lire

    les 80'000 francs de dégats ne sont en aucun cas lié a des dégats que certains écrivent mais à l'intervention de la police.... Je suis sur que beaucoup d'entre vous ont déjà dépassé une limitation de vitesse ou même pire conduit avec leur téléphone portable... Faut il également vous facturer le prix du boulot de la police au niveau de la sécurité routière?

  • Morgarten le 21.05.2012 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Inacceptable !

    Une fois encore, voici la démonstration claire et nette du laxisme administratif et juridique qui semble protéger les voyous !. Il est inadmissible que les contribuables passent à la caisse pour des activités privées qui, en plus, font l'objet de ventes de billets. On attend quoi au juste pour faire payer les organisateurs ?.

Les derniers commentaires

  • Fredy Rochat le 23.05.2012 06:20 Report dénoncer ce commentaire

    qui casse...

    Une sur-taxe de 1.- CHF sur chaque billet suffirait a payer les degats. Ce n'est pas aux contribuables a payer le comportement de certains abrutis.

  • Juan Claudio Douz le 21.05.2012 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    très bien....

    On s'en fout du foot ! 8 articles par jour c'est bon ! Il y a des violences bien pires qui ne sont jamais relatées. Mais vu que la justice ne condamne ce genre de fait avec le même laxisme que les autres faits bien plus grave, et bien ça va juste empirer. Justice nulle part ?

  • Pierre Pons le 21.05.2012 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    LS-Sfc

    C'est proportionnel au revenu, donc les plus riches paieront la plus grosse part: ils le meritent bien, non?

  • Morgarten le 21.05.2012 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Inacceptable !

    Une fois encore, voici la démonstration claire et nette du laxisme administratif et juridique qui semble protéger les voyous !. Il est inadmissible que les contribuables passent à la caisse pour des activités privées qui, en plus, font l'objet de ventes de billets. On attend quoi au juste pour faire payer les organisateurs ?.

  • marguerat patrick le 21.05.2012 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    misno

    c est n importe quoi c est au servette de payer mais la ont vois les magouilles c est pas normal et c est pas des suporters qu ils ont c est des tares

    • Yann Tulipo le 21.05.2012 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      La richesse

      Lausanne est très très riche. Envoyer la monnaie.