Morges (VD)

21 août 2018 17:00; Act: 22.08.2018 08:02 Print

Ecrivains laissés en rade par Le livre sur les quais

Le festival littéraire morgien aura lieu du 31 août au 2 septembre. L'Association vaudoise des écrivains regrette que nombre de ses membres n'aient pas été invités et dénonce des critères de sélection opaques.

storybild

L'auteur Sophie Audouin-Mamikonian parle avec des visiteurs, lors de la 7e edition Le Livre sur les quais, le samedi 2 septembre 2016 à Morges. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

«Cette année, les auteurs romands invités à dédicacer leurs livres ont été sélectionnés selon des critères opaques et leur nombre a été fortement restreint.» A une semaine de la manifestation littéraire Le livre sur les quais, l'association vaudoise des écrivains (Ave) a communiqué mardi sa préoccupation par rapport au virage pris par l'événement qui se déroule chaque année à Morges.

De vitrine pour auteurs à tribune pour people?

«Cette importante manifestation qui draine des dizaines de milliers de lecteurs était par le passé une riche et joyeuse vitrine pour la rentrée littéraire suisse romande», estime Sabine Dormond, la présidente de l'Ave. Pour elle, la part grandissante accordée à des célébrités de la télévision ou de la classe politique se fait au détriment des auteurs romands. «Nous regrettons d'autant plus cette évolution que Le livre sur les quais est soutenu par les pouvoirs publics locaux, cantonaux et fédéraux, dont l'une des missions affichées consiste à soutenir l'art et la culture en Suisse», fait encore remarquer l'Ave.

Contactée par 20 minutes, Sylvie Berti Rossi, la directrice de l'association Le livre sur les quais, rejette les critiques émises par l'Ave. «Le comité de programmation a divers critères pour sélectionner les invités: la parution d’un livre récent, la publication chez un éditeur, avec un accent sur la rentrée littéraire», indique-t-elle. Les organisateurs assument leur choix d'associer stars, écrivains confirmés, jeunes auteurs et d'autres qui en sont à leurs premiers romans. «Nous voulons favoriser la découverte de nouveaux talents et construire une programmation riche et variée», poursuit Sylvie Berti Rossi. Elle relève que pour l'édition 2018, «plus d’un tiers des invités viennent pour la première fois».

Nombre limité à 280 écrivains

Si elle comprend que certains auteurs recalés puissent se sentir frustrés, la directrice affirme que le nombre d'écrivains suisses invités est en hausse. «Même si nous refusons chaque année beaucoup de demandes car le nombre de participants est limité à 280, nous avons toujours privilégié une représentativité importante des auteurs romands. Cette année, ils sont entre 10 et 15 % de plus que l’année dernière», a conclu la présidente de l'association Le livre sur les quais.

Entre 35 et 40'000 visiteurs sont attendus à Morges (VD) lors de cette édition 2018 prévue du 31 août au 2 septembre. La manifestation littéraire a décidé de renouer avec sa tradition de gratuité. Mais les grands débats, les croisières et le cinéma seront payants.

(apn)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anne Bornand le 21.08.2018 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avis dune auteure

    Les écrivains de Morges sont refusés, même sils ont travaillé comme bénévoles pendant trois ans au Livre sur les quais. Mépris des petits éditeurs romands et mépris pour les bénévoles. Très déçue par cette manifestation...

  • Joël le 21.08.2018 18:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    triste

    bientôt cela sera les "influenceurs" des réseaux sociaux qui viendront dédicacer leurs conneries.

  • boby le 21.08.2018 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Mépris des auteurs

    de toutes façons, le mépris est un qualificatif qui convient parfaitement au monde de l'édition. Il suffit de voir avec quel dédain et quelle suffisance les éditeurs traitent les auteurs

Les derniers commentaires

  • Arnolphe Schwarzenegre le 22.08.2018 23:29 Report dénoncer ce commentaire

    Amour des livres

    Un livre sera toujours important. Il faut se battre pour la littérature!

  • Cy le 21.08.2018 22:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gauche ou droite?

    Normale, une muni à voile et à vapeur, remplie d'incompétents, de copains-copines, qui fait oui-oui à toutes extravagances bonne à remplir son égo en mal de reconnaissance. Morges coule, mais personne pour la secourir.

    • Joselle le 22.08.2018 02:26 Report dénoncer ce commentaire

      Hélas

      Vous avez bien raison. Encore un exemple de la dégradation de notre qualité de vie dans la société actuelle où seuls le fric, le copinage et la vanité comptent

    • René Lavougeon le 22.08.2018 08:10 Report dénoncer ce commentaire

      Copains-Copines

      @ Cy Un instant, j'ai cru que vous parliez d'une ville au bout du lac. Mais il faut croire que le mal est généralisé.

    • Pascal Brouillon le 22.08.2018 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cy

      Auriez-vous un dent contre la gent politique, à tout hasard?!

  • Wilson lacloche le 21.08.2018 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    jalousie

    c'est marrant je ne suis pas pilote de formule 1.... c'est peut-être parce-que je ne suis pas assez bon pour l'être... remarque je ne suis pas au livre sur les quai non plus... c'est peut être parce que je ne sais pas écrire... que je n'ai pas le niveau... ou que mes ouvrages sont inintéressant...ennuyeux.... Mal écrit. ...

    • et alors? le 22.08.2018 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Wilson lacloche

      seul le public est à même de juger

    • Christine Rusillon le 22.08.2018 21:45 Report dénoncer ce commentaire

      Bof, vraiment?

      Bof, l'équipe de l'AVE ne brille pas par son talent non plus, il n'y a qu'à jeter un coup doeil dans leur revue Sillages...

  • Stefan le 21.08.2018 21:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal

    Il faut des auteurs Américains, Français et Anglais , ce sont les seuls 3 pays qui ont du succès et où les écrivais ont un vrai talent ! Désolé Morges mais ... mettez vous à la page !

    • Brett le 22.08.2018 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Stefan

      Cest à vous de vous mettre à la page! Si vous ne reconnaissez pas le talent des auteurs, entre autres, Italiens, Allemands, nordiques, etc. cest que vous lisez avec les pieds!

    • A. Rachid le 22.08.2018 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ Brett

      Sans oublier nos magnifiques artistes du Maghreb.

  • Mordu De Litterature le 21.08.2018 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage

    A vouloir grandir trop vite et oublier ceux qui ont fait la réputation de cet événement, je ne donne que peu d années supplémentaires à cette manifestation: dommage pour la ville de Morges