Ecole vaudoise

19 février 2019 22:29; Act: 19.02.2019 22:29 Print

Les élèves ne pourront pas évaluer leurs profs

par Yannick Weber - Le gouvernement vaudois est clairement opposé à l'idée d'un système où les élèves pourraient noter leurs enseignants.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire avait défrayé la chronique en 2016. Trois étudiants du Gymnase de Morges avaient créé un blog qui permettait d'évaluer les profs de l'établissement. Près de la moitié des gymnasiens avaient pris part au sondage. Mais la direction avait vu leur initiative d'un très mauvais oeil et les trois gymnasiens à l'origine de la démarche avaient été suspendus pendant plusieurs semaines.

Le député Jérôme Christen (Vaud Libre), lui, avait trouvé l'idée intéressante et avait déposé une interpellation au Parlement. Il relevait notamment que les enseignants sont exemptés d'entretiens annuels avec leur hiérarchie, et estimait qu'il existait un «acharnement du département vaudois de la formation à vouloir faire échapper les enseignants à un véritable exercice d’évaluation». Pour lui, dans un cadre bien défini, la participation des élèves à cet exercice était une idée à creuser.

Réponse traitée deux ans après

La réponse du Conseil d'Etat a été rédigée le 15 février 2017, mais n'a été traitée que ce mardi au Parlement. «Ça sent un peu la naphtaline, mais les questions sont toujours d'actualité», a ironisé Jérôme Christen face aux députés, avant de déplorer la «faiblesse» de la réponse, rédigée à l'époque de la cheffe du département Anne-Catherine Lyon.

Selon l'élu, «l'école vaudoise n'arrive pas à se remettre en question et n'accepte pas l'auto-critique». Il a cité l'exemples des universités, où les étudiants sont amenés à évaluer l'enseignement de leurs professeurs. «Au lieu de cela, dans le cas de Morges, l'établissement est directement entré dans la confrontation plutôt que dans le dialogue», regrette Jérôme Christen.

Formation suffisante, selon le gouvernement

«A l'université, ces évaluations sont le fruit d'une très longue maturation», a répondu la cheffe du Département Cesla Amarelle (PS). Les enseignants peuvent réaliser leur propre questionnaire d'évaluation et la démarche se fait de manière très constructive, selon elle. Dans la lignée de sa prédécesseure, l'élue a balayé l'idée d'élèves qui notent leurs profs.

Selon le gouvernement, la formation suivie par les enseignants est garante de qualité. Tout engagement pour une durée indéterminée est d'ailleurs précédé d'une année probatoire pendant laquelle la direction s'assure des compétences de l'enseignant, ajoute encore le Conseil d'Etat.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Une Enseignante le 20.02.2019 01:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop protégés

    Je suis enseignante en enfantine depuis 16 ans et à part à mes débuts, je n'ai jamais eu quelque évaluation que ce soit... Et voyant ce que certains enseignants font, que ce soit dans mon établissement ou ailleurs, je trouve horripilant d'être autant protégé dans notre profession... Le problème est que soit les parents n'osent rien dire de peur que leur enfant soit pris en grippe, soit ils ne sont pas entendus par la direction parce que isolé. Pour se faire entendre, il faut que les parents s'associent! Pourquoi les incompétents ne sont-ils pas virés comme dans les autres professions?

  • Marie le 19.02.2019 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais sérieux...

    A mon époque, les professeurs inspiraient un profond respect, personne n'aurait eu l'idée de remettre en cause leurs capacités à enseigner et pour cause, c'était des personnes de grandes expériences, de vie d'abord puis seulement enfin des intellectuels. De nos jours après quelques cours de pseudo-pédagogie on nous balance des jeunes sans expérience comme professeur avec moins d'une 10aine d'année de différence avec les élèves. Depuis que la gauche est en charge de l'éducation c'est la catastrophe, des expériences sociales stupides et aberrantes, et le pire de tout: des profs grévistes...

  • Un papa le 19.02.2019 22:47 Report dénoncer ce commentaire

    Des mômes !

    Imaginez un peu ce que ces petits gus du collège et du gymnase vont marquer comme commentaires sur leurs profs....A leur âge, on n'est pas vraiment dans la réflexion, mais dans la contestation. Uniquement dans la contestation, et c'est normal. L'évaluation de leur prof, c'est aussi absurde que le droit de vote à 16 ans ! Et si, d'abord, on les laissait grandir un peu, le temps qu'ils sèchent derrière les oreilles?

Les derniers commentaires

  • Martigny le 20.02.2019 22:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut savoir que ...........

    Il faut absolument évaluer les profs et en plus apprendre aux militaires de laisser les places assises dans les trains !

  • rirejaune le 20.02.2019 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    oui à une évaluation sur le travail des profs

    Vu les salaires mirobolants qu'ils touchent oui il faut plus que de l'évaluation , il faut de la surveillance régulière . fini les caprices .

    • Thomas le 20.02.2019 14:56 Report dénoncer ce commentaire

      @rirejaune

      J'ai étudié que pour ce salaire et les vacances... Pourquoi n'avez-vous pas fait de même ?

    • mdr le 20.02.2019 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @rirejaune

      salaire mirobolant... je me marre...

    • Dann le 20.02.2019 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @rirejaune

      Plus clair que votre commentaire c'est difficile. Oui je suis d'accord avec vous, à voir certains profs qui n'ont pas évolué depuis les années 80, l'évaluation devient une nécessité.

    • patrick le 20.02.2019 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      @thomas

      Bravo d'avoir étudié pour votre salaire et vos vacances. On voit votre motivation personnelle pour votre métier . Dans le privé, on étudie pas pour son salaire. On étudie pour un diplome et on travaille pour son salaire.

    • popeye le 20.02.2019 18:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @rirejaune

      Lamentable commentaire vous n'êtes certainement pas capable de faire le 10% du magnifique travail que font ces profs !

    • JURISTE.AA le 20.02.2019 19:38 Report dénoncer ce commentaire

      "Thomas" l'enseignant qui a étudié pour ce salaire

      @Rirejaune Ah! là vous touchez une corde très sensible chez le corps enseignant. Le sujet taboo ! et oui ils sont grassement payés par rapport même à certains corps de métiers qui ont fait plus d'études et bossé beaucoup plus dur pour avoir leurs diplômes ( ingénieurs, chefs de projets..)ils s'offusquent crient au scandale mais la vérité fait mal sans doute. C'est probablement ça qui leur donne ce faux sentiment....de ce qu'on sait vous et moi!

  • Victorine le 20.02.2019 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal

    Une institution qui refuse une évaluation encadrée. Y a anguille sous roche. C'est plus que normal que les enseignants soient évalués. Leur salaire est l'argent des citoyens. Ils doivent rentre des comptes c'est normal et essentiel.

    • Loserine le 20.02.2019 15:21 Report dénoncer ce commentaire

      pas normal...

      Rendre des comptes, ok, mais comment ? A la tête du client ? Avec les notes des élèves ? HA HA HA.

  • Alain Schweizer le 20.02.2019 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ..

    je pense qu il est necessaire que les élèves évaluent leurs professeurs, MAIS. c'est l'institution qui doit organiser ces évaluations pour collecter un feedback sur la qualité du travail des professeurs dans le but d'améliorer la qualité de l'enseignement. sans données fiables on ne peut pas savoir ce qui se passe et on ne peut pas prendre des décisions éclairées.

  • Leo27 le 20.02.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Évaluer les profs? Moi je dis oui!

    C'est terrible que les enseignants ne soient pas évaluez comme à l'université et les hautes écoles : ça fait du bien à tout le monde! Et il n'y a que les élèves qui sont aptes à juger, impartialement, étant donné que les supérieurs hiérarchiques n'assistent pas aux cours. Prenons le cas d'un gymnase de l'ouest lausannois où une prof de philo enseigne rien et parle de sa vie privée a longueur de cours puis répète des absences! Mais comme tout le monde s'en tape de la philo, ça passe! Moi j'applaudis l'initiative de ces jeunes de Morges qui n'ont malheureusement pas été écoutés juste punis.

    • polo le 20.02.2019 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Leo27

      Les enseignants devraient être évalué par des enfants roi? hahaha elle est bonne celle là.

    • Julienne le 20.02.2019 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Leo27

      Bravo à ces jeunes, en effet. C'est injuste.

    • Simon le 20.02.2019 13:41 Report dénoncer ce commentaire

      Évaluation à l'Université

      Il suffit de donner moins à lire, donner les solutions le plus vite possible sans que l'étudiant ne se fatigue trop à trouver la réponse, distribuer les bonnes notes... Et votre bonne évaluation est assurée.