Lausanne

10 octobre 2019 16:12; Act: 11.10.2019 14:16 Print

Les huit commandements du CHUV

L'institution hospitalière a édicté une nouvelle charte destinée à ses collaborateurs. Les points focaux sont la bienveillance vis-à-vis des patients et entre collègues.

storybild

Le CHUV ne badinera plus avec les collaborateurs qui ternissent l'image de l'établissement. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«La direction du CHUV souhaite mobiliser l’attention de ses collaborateurs sur l’importance de la relation dans les soins vis-à-vis des patients et de leurs proches, ainsi que sur l’importance d’un comportement bienveillant entre collègues.» Le Centre hospitalier et universitaire vaudois a rendu publique jeudi une nouvelle charte de huit principes directeurs destinée à ses collaborateurs.

«La charte est le fruit de plusieurs ateliers et consultations internes menés ces trois dernières années avec les directions des départements lors de journées au vert. Au total, quelque 200 personnes ont travaillé à définir les comportements qui peuvent être attendus de la part de l’ensemble du personnel», a indiqué l'institution hospitalière.A noter que, ces dernières années, plusieurs polémiques liées à des attitudes ou des propos déplorables ont ébranlé des collaborateurs du CHUV.

Hôpitaux de La Côte, tolérance zéro pour le racisme et le sexisme

La nouvelle charte accompagne le contrat des nouveaux collaborateurs depuis le 1er octobre 2019. «Quant aux 11’680 personnes actuellement employées au sein de l’institution, elles seront évaluées sur cette base lors des entretiens d’appréciation et de développement personnel», a précisé le CHUV. Plusieurs autres établissements hospitaliers ont mis à jour de nouvelles règles de conduite plus ou moins similaires à celles du CHUV.
Au sein de l'Ensemble hospitalier de La Côte, le directeur général a émis récemment une directive en lien avec la posture professionnelle attendue de la part des 1600 collaborateurs de l'institution. «Conjointement avec la direction médicale et soignante, il a émis ses attentes en lien avec les comportements à caractère raciste, sexiste et homophobe ou toute autre forme d'irrespect», explique Florence Renggli, porte-parole de l'hôpital.
Quant aux Établissements hospitaliers du Nord vaudois, leur charte de 2006 (qui faisait suite à la fusion entre les hôpitaux d’Yverdon-les-Bains, de Chamblon, de Saint-Loup, d’Orbe et de La Vallée de Joux) sera dépoussiérée dès l'année prochaine dans le cadre du plan stratégique 2020-2025.

(apn)