Lausanne

27 avril 2019 17:01; Act: 27.04.2019 17:54 Print

Les lesbiennes réclament davantage de visibilité

Les femmes qui aiment les femmes se sont mobilisées à Lausanne, samedi, pour revendiquer plus de droit.

Sur ce sujet
Une faute?

Lausanne a accueilli samedi la deuxième édition de la Marche pour la visibilité des lesbiennes. Quelque 150 personnes ont revendiqué les mêmes droits et chances pour cette minorité peu vue et peu entendue dans la société.

La Marche, ponctuée par un kiss-in à la Place de la Palud, a fédéré les participants autour de plusieurs problématiques, notamment celle de la santé sexuelle. Dans ce domaine, les lesbiennes et les autres femmes qui aiment les femmes restent encore oubliées des campagnes de prévention.

Cette invisibilité a des impacts sur leur santé, leur accès aux soins et leur prise en charge par les professionnels. Ce constat vaut également pour les personnes trans et intersexes qui subissent des discriminations spécifiques.

Au niveau politique, les lesbiennes et leurs alliés ont réclamé le droit à la procréation médicalement assistée (PMA), la rente de veuve, le mariage civil ou encore la protection contre les violences et discriminations. Car se revendiquer lesbienne est aussi un combat, celui de femmes subissant non seulement le sexisme, mais aussi la lesbophobie.

Deuxième du genre après une première édition à Berne l'an dernier, la marche était organisée par les associations Klamydia's, LOS and Pink Cross, VoGay et Lilith, l'association vaudoise des femmes homosexuelles.

(nxp/ats)

L'espace commentaires est volontairement désactivé
Face à l'afflux important de messages, la rédaction a décidé de fermer l'espace commentaires dans cet article.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Maurice le 27.04.2019 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun chez soi

    Mais que chacun fasse ce qu'il veut dans son lit sans emmerder les autres à grands coups de manifestations et aitres revendications.

  • Amor DERIRE le 27.04.2019 18:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A qui le tour ?

    J'ai eu deux enfants avec une femme, je bosse, j'aime la Suisse et je ne suis pas jaloux des gens qui ne sont pas comme moi ! Chouette, je vais bientôt faire partie d'une minorité et je vais aussi pouvoir manifester !

  • elle le 27.04.2019 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas besoin d'en faire tout un plat

    je suis lesbienne et franchement, je trouve ce genre de manifestation surfaite et peu utile. on est lesbienne oui et alors? pas besoin de le crier sur les toits et de le revendiquer. pour ce qui est des droits du mariage et des enfants, il y a déjà le pacs et on peut aller à l'étranger pour des inséminations. à mon sens, c'est déjà pas mal... et puis l info sur les maladies etc... bah merci Google ou mon médecin. voilà.

Les derniers commentaires

  • pupuce le 30.04.2019 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nature

    A quand un défilé de simples couples un homme et ne femme tout simplement ! ce serait sympa !

    • Ben... le 02.05.2019 15:01 Report dénoncer ce commentaire

      @pupuce

      On voit ça tous les jours partout

  • Martigny le 29.04.2019 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    dit tout cru

    bon, appliquez le pacs pour vos problèmes de succession, de ménage financier, mais.... pas de mariage, pas d'enfants et pour l'égalité salariale le problème est à moitié résolu !!!

  • Chg le 29.04.2019 06:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ?

    Il y a eu et il y aura encore des manif gay. Pourquoi les femmes doit-elle là aussi faire la leur? Sont-elles plus à plaindre que les homo hommes ? La Femme actuelle se la joue perso et ne respecte plus les autres

    • Pas si simple le 02.05.2019 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Chg

      L'homosexualité féminine est complètement invisibilitée, que ce soit dans les campagnes de prévention ou bien dans l'imaginaire de beaucoup de gens qui ne la voient pas comme "une vraie sexualité" (uniquement parce qu'il n'y a pas d'organe masculin). Du coup, il y a moins de prévention dans leur domaine et elles ont moins accès à des soins de qualité

  • Catherine le 28.04.2019 17:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au-delà des préjugés

    en parcourant les commentaires on réalise à quel point cette manifestation est malheuresement pertinente : beaucoup de préjugés et de non compréhension sur ce que vivent les femmes lesbiennes au quotidien. Elles ne demandent pas un traitement de faveur, mais juste d'avoir les mêmes droits que nous toutes et tous les hétéros. Et si vous ne voyez pas en quoi elles sont discriminées dans certains domaines, alors faites l'effort de vous intéresser vraiment à leur quotidien. Et si vous pensez ne pas en connaître, c'est normal, elles sont souvent invisibles... pour échapper aux commentaires blessants.

    • Céline Ougy le 29.04.2019 12:01 Report dénoncer ce commentaire

      Gratitude

      Merci beaucoup...

    • Max. le 30.04.2019 16:37 Report dénoncer ce commentaire

      @catherine

      Catherine, les droits sont les mêmes pour tous les citoyens. Je trouve cela normal d'être "invisible", car quel intérêt de vouloir montrer à tout le monde son orientation sexuelle ? (à part dans une recherche de partenaire). Je n'ai pas à m'intéresser à leur vie, cela ne me regarde pas. Chaque personne est capable de s'accepter et de trouver sa place dans la société sans "forcer" les autres. Ne pas être d'accord avec l'homosexualité d'ailleurs ne veut pas dire être "homophobe", cela veut juste dire ne pas être d'accord sur le principe, mais cela n'empêche pas de laisser les autres le faire...

    • Catherine le 30.04.2019 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Max.

      Bonjour Max, merci pour votre message et surtout pour votre ton modéré qui m'encourage à vous répondre. Vous avez en partie raison, avec le partenariat enregistré un pas important a été franchi. Mais dans la mise en oeuvre de leurs droits, les couples lesbiens (et gay aussi probablement ) doivent beaucoup lutter pour que ceux-ci soient respectés (par exemple le droit d'adopter l'enfant de leur partenaire ). D'un canton à l'autre l'attitude et les procédures changent, on leur fait parfois durement sentir qu'on réprouve leur statut etc... J'ai des amies proches qui vivent ceci au quotidien et je me dit souvent qu'elles ont beaucoup de courage... j'aimerais tellement qu'elles se sentent mieux acceptées... Cordialement

    • Catherine le 30.04.2019 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Céline Ougy

      de rien Céline et merci à vous pour votre message.

    • Thomas le 02.05.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

      @Max.

      Droits sur le papier ne signifie pas qu'ils sont respectés dans les faits, tout comme les lois

  • Jean Claude Vandamme le 28.04.2019 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    femmes je vous aimeuuuuu

    moi aussi je suis lesbienne, et oui j'aime les femmes...