Les Diablerets (VD)

22 mai 2019 14:26; Act: 22.05.2019 19:50 Print

La télécabine d'Isenau sera tranchée par le TF

Déboutée au plan cantonal, la famille Anex conteste à Mon-Repos le plan d'affectation du domaine. Pro Natura Vaud renonce à poursuivre le bras de fer judiciaire.

storybild

La telecabine d'Isenau est à l'arrêt depuis 2017. (Photo: Keystone/Jean-christophe Bott)

Sur ce sujet
Une faute?

Nouvel épisode dans le feuilleton qui agite les Alpes vaudoises. Déboutée par la Cour vaudoise de droit administratif et public, la famille Anex a décidé de recourir au Tribunal fédéral contre le plan d'affectation qui touche à la télécabine Diablerets-Isenau, rapporte «24 heures» mercredi. Dans un communiqué cité par le quotidien vaudois, les frères Anex évoquent un recours «pour la nature et contre les mensonges des autorités». Selon eux, le projet impacterait deux marais d’importance nationale.

Le groupe de travail Isenau 360°, qui planche sur le projet depuis la décision de la justice vaudoise prend acte et regrette ce recours, alors qu'il planche actuellement sur l’adoption du plan partiel d’affectation de la zone d’Isenau, «qui doit permettre de satisfaire l’ensemble des parties concernées». Pro Natura Vaud,qui contestait notamment l’usage touristique de la route d’accès depuis le col du Pillon, n'a pour sa part pas saisi la cour suprême: «Dans son arrêt, la Cour relève que l’usage de la route doit être réservé à un trafic agricole et forestier, ainsi qu'aux riverains et au personnel d'exploitation de la télécabine et du restaurant. Nous avons obtenu ce que nous voulions», a commenté son secrétaire Michel Bongard.

(gma)