Vaud

21 février 2019 22:33; Act: 21.02.2019 22:33 Print

Même les petits clubs doivent s'annoncer au fisc

De nombreuses sociétés locales sont épinglées par le fisc car elles n'ont pas rempli de déclaration d'impôts. Dans la Broye, on craint que ce zèle ne les mette en péril.

storybild

Les petites sociétés doivent aussi annoncer leur activité, et dès un certain seuil, payer des impôts. (Photo: Keystone/(photo d'illustration))

Sur ce sujet
Une faute?

De nombreuses sociétés locales se sont fait épingler par le fisc vaudois, annonce «La Liberté». Même si elles n'ont pas besoin de figurer au registre du commerce, les petites associations doivent remplir une déclaration d'impôt et sont taxées dès 56'000 fr. de fonds propres et 20'000 fr. de bénéfice annuel. C'est le cas par exemple de certaines Jeunesses ou clubs de foot ou de tireurs.

Dans la Broye, on craint que ce zèle de l'administration fiscale ne menace les sociétés locales, qui ne dégagent que peu de bénéfices et sont composées principalement de bénévoles, sans compétences fiduciaires spécifiques. Certaines réfléchissent à déplacer leur siège dans le canton de Fribourg, où le seuil de taxation est plus haut, glisse le journal. Une faîtière va faire pression sur les politiques, la commune de Valbroye a même écrit au Conseil d'Etat et interviendra auprès de l'Union des communes vaudoises. La Direction générale de la fiscalité, elle, répète qu'il s'agit de la loi.

(rmf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ilo Gic le 22.02.2019 04:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive le sport

    Un petit club de foot . De petites cotisations pour encourager le sport chez les jeunes qui s'entraînent 3 fois par semaine au lieu de traîner dans les bars . L'entraîneur semi bénévole .Des équipements et du matériel sponsorisé par de petites entreprises locales (qui paient déjà des impôts). Des déplacements aux frais des sportifs.Une buvette a 2 f le soda. Payer des impôts là dessus mais l'état fait quoi pour ce club?

  • bave le 21.02.2019 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    gus

    pauvre petite suisse à racler même les plus petits club n'importe quoi ce pays que pour taxé et imposé leurs citoyens.

  • Mendrisiotto le 21.02.2019 23:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ??????

    Ben quoi, il faut payer pour les demandeurs d'asiles, il faut être solidaires en tout.Canton de gauche voyons...

Les derniers commentaires

  • Zébulon le 22.02.2019 22:51 Report dénoncer ce commentaire

    Pratique pas fair play

    Le canton de Vaud a des pratiques fiscales déplaisantes, quand on sait les cadeaux faits aux Conseillers dEtat. On prend dans la poches des citoyens pour donner à ses copains. Zut à la fin !

  • Steve le 22.02.2019 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20000.-!

    Ceci dit une association qui fait 20'000 balles de bénéfice (hors organisation d'un giron ou autre) n'est pas vraiment à plaindre. J'en connais bien plus qui se battent pour ne pas être dans le rouge.

  • VDBEVS le 22.02.2019 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dura lex, sed lex

    Merci pour tous ces commentaires, j'ai bien ri. Y a du niveau.

  • Dids le 22.02.2019 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Extraordinaire

    Et mme la conseillère fédérale Keller Sutter elle, n'a pas besoin de divulguer ses autres revenus!!! Bon!vous commencez à voir clair sur la légitimité des lois?

  • Rosa le 22.02.2019 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bein bravo

    C'est de plus en plus lamentable c'est comme ça que le fisc encourage les clubs génial au lieu de donner de l'aide aux club pour que nos jeunes fassent du sport ils vont les inciter à plutôt viser de la délinquance. Bravo l'état super, allez on continue a prendre les gens pour des vaches à lait. Nul