Echallens (VD)

28 décembre 2011 18:35; Act: 29.12.2011 11:51 Print

Mécontentement autour des bus postaux

par Joël Espi - L’horaire postal introduit le 11 décembre est loin de satisfaire certains usagers du Gros-de-Vaud.

Une faute?

«Le 12 décembre, le bus n’est pas venu. Le 19 non plus.» Deux lundis de suite, Evelyne Dumard a dû aller chercher elle-même ses enfants au collège des Trois Sapins, à 2km de chez elle. Et les couacs s’enchaînent depuis.

En cause, le nouvel horaire des cars postaux, instauré le 11 décembre dernier. Les transports de la région passent par les écoles, et ramassent au passage les enfants. Le premier bus à quitter le collège est ainsi bondé, car les élèves craignent de manquer leur correspondance. Des parents mécontents et inquiets ont écrit à CarPostal Suisse.

La déception vis-à-vis de ce nouveau service est d’autant plus grande que le collège a adapté tous ses horaires à la nouvelle cadence postale. Des personnes ont été engagées pour surveiller les élèves. Avec parfois 45 minutes de pause à midi, ceux-ci n’ont plus assez de temps pour rentrer.

«Nous avons en plus dépensé 14' 000 fr. pour une ligne privée reliant Poliez-Pittet et Villars-le-Terroir», déplore Werner Blum, municipal en charge des écoles. La commune a dû renoncer au trajet entre l’autre collège et le hameau, qui se fait maintenant en une heure. La ville va également se fendre d’un courrier à la poste pour relayer les plaintes...

«Les changements d’horaires impliquent des changements d’habitudes», explique la porte-parole de la Poste. Pour elle, les bus ont circulé normalement les 12 et 19 décembre. La compagnie a décidé de laisser trois véhicules à l’arrêt du collège, pour répartir les élèves, et les empêcher de rater leur correspondance.