Rolle (VD)

16 décembre 2011 07:00; Act: 16.12.2011 08:11 Print

Mobilisation autour du cancer d'Elliot

par Caroline Gebhard - Les associations montent au front pour défendre le petit malade dont l’assurance de base ne prend pas en charge le traitement.

storybild

A terme, l’AI devrait prendre en charge le traitement d’Elliot. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

L’histoire d’Elliot, cet enfant de 4 ans atteint d’un cancer, a ému les Romands. Comme nous vous le révélions le 9 décembre, le Cosmegen, médicament prescrit pour son traitement, n’est pas pris en charge par son assurance-maladie de base. Et ils ont été nombreux à se manifester pour aider sa famille.

Au-delà de l’émotion, c’est l’indignation qui domine. «Si les parents n’avaient pas les moyens et qu’il n’existait aucun relais, qui prendrait en charge ce traitement?» s’insurge Olivier Ray, président de l’Association romande des familles d’enfants atteints d’un cancer, vers qui la famille a redirigé les dons. «On classerait cela sous quoi: non assistance à personne en danger?» Il exige désormais de comprendre pourquoi le Cosmegen ne figure pas sur la liste des médicaments remboursés.

D’autant que le cas n’est pas isolé. En 2010, à La Chaux-de-Fonds, l’entourage de Raphaël s’était mobilisé pour payer son traitement. Là aussi, l’assurance n’en assumait pas les coûts, même si les motifs étaient différents. «Le fabricant a finalement décidé de le prendre en charge», explique Stéphane Oes, président de l’association Raphaël – Unis contre le cancer. Depuis, Raphaël est décédé. Mais le combat continue pour tous ceux qui, à l’instar d’Elliot, se retrouvent confrontés à pareille situation. «Je n’imaginais pas ce que ce genre de situation pouvait impliquer avant», déplore Stéphane Oes.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Martine le 09.12.2011 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Scandaleux

    Un traitement anti-cancer non remboursé mais Viagra remboursé... Ou va-t-on??

  • SüdkurveZH le 09.12.2011 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Inhumain

    A se demander si les assureurs sont encore humains... c'est honteux, scandaleux, moralement faux, inhumain... Un gamin de 4 qui doit se battre tout les jours contre un cancer qui pourrait être vaincu... les assurances sont une honte...

  • Pilule Amere le 09.12.2011 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

    Quand je pense que l'on refuse de taxer les bonus des patrons et que nous laissons des gens sans soin sous prétexte que ses médicaments ne sont pas prit en charge. Bienvenue en Suisse pays fais pour les gros salaire et laissons les gens au revenu modeste dans l'impossibilité de se soigner correctement.

Les derniers commentaires

  • Cricri le 10.12.2011 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courage aux parents

    Merci a l'ARFEC association de soutien au parents en l'absence SCANDALEUSE de non soutien des pouvoirs publiques et des caisse-maladie !

  • Chiquita le 10.12.2011 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Choquant

    N'importe quoi , comme nous tous il mérite d'avoir une vraie vie , d'allé à l'école et d'avoir des amis mais y en a qui sont pas capables comprendre ça ..

  • Kathu le 09.12.2011 23:21 Report dénoncer ce commentaire

    Absurdité des caisses maladie.

    Mon fils a reçu une greffe de moelle pour le traitement d'une leucémie. Je me suis retrouvé dans le même cas que cette famille pour un autre médicament. Par chance, il avait deux dénominations et l'absurdité est telle que selon le nom donné par l'hôpital, il était remboursé par l'assurance ou pas. J'ai simplement dû demander à l'hôpital d'utiliser le bon nom pour être remboursé. Autre absurdité des caisses maladies, la pommade "Emla" est remboursée par l'assurance de base uniquement sous forme de patch alors que les tubes de crème ne le sont pas et coûtent moitié moins chers.

  • Hotch le 09.12.2011 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pour quelques centaines de francs

    Plutôt que de faire larmoyer le bon peuple devant une situation -certes difficile, mais pas insoluble- 20 minutes devrait plutôt s'interroger sur les priorités des parents : est-il préférable de conserver sa (ses) voiture(s), ses abonnements de téléphonie mobile, et d'autres biens plus ou moins utiles, ou vaut-il mieux avancer temporairement quelques centaines de francs pour soigner son enfant ? Cyniquement, je dirais que s'ils choisissent la première solution c'est que le pronostic est franchement mauvais pour Junior.

    • Manu le mlain le 10.12.2011 11:51 Report dénoncer ce commentaire

      Ho un clown ...

      ??? Applique ton raison pour TOUT le monde!!!! Pas qu'a ceux qui se demande comment finir leur fin de mois!!! Et quelques centaine de francs??? Lol t'es un vrai clown toi!!! Allez Hotch le mouton blanc qui parle!! T'es merveilleux!!! T'es le Meilleure de tous!! T'as tout comprit!!!

    • Josy le 11.12.2011 15:25 Report dénoncer ce commentaire

      Ho un clown

      Tu as tout a fait raison et suis parfaitement d'accord avec ce que tu as écrit. Hotch ce n'est même pas un clown c'est un triste personnage à qui il ne vaut pas la peine de répondre car des gens comme ça nous n'en n'avons pas besoin. Je ne souhaite de mal à personne, souffrant moi-même d'un cancer depuis 10 ans mais ce type mériterait de connaître la maladie et peut-être que son raisonnement changerait de chemin. !

    • Jean-Luc le 12.12.2011 08:30 Report dénoncer ce commentaire

      Un vrai topio

      Et pour "quelques centaines de francs" l'assurance pourrait faire preuve d'humanité et payer sans faire d'histoire...ça ne va pas la ruiner....

  • pierre tombale le 09.12.2011 21:44 Report dénoncer ce commentaire

    Qui paiera ? L'UDC Zuppliger

    Qui paiera ? Le candidat UDC Zuppliger qui a cherché à voler 250'000.-- à la ligue contre le cancer