Crise à Vevey (VD)

23 janvier 2019 19:02; Act: 24.01.2019 08:17 Print

Une ville gouvernée par des gens venus d'ailleurs

par Yannick Weber - Le Conseil d'Etat a désigné un quatrième municipal pour compléter l'exécutif après la suspension de trois élus. Deux de ses quatre membres ne sont pas Veveysans.

storybild

La ville connaît une crise d'une ampleur sans précédent dans le canton. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Jacques Ansermet, ancien syndic de Chéserex (VD) et membre du PLR, a été nommé mercredi par le gouvernement vaudois pour siéger à la Municipalité de Vevey. Sa désignation fait suite à la suspension de trois élus, le socialiste Lionel Girardin et les deux Vevey Libre Jérôme Christen et Michel Agnant. Il y a un mois, un autre politicien externe à la commune, Michel Renaud (PS), domicilié à Ollon (VD), avait également été désigné. Leur tâche prendra immédiatement fin si l'un des trois élus suspendus peut reprendre son poste.

Un pouvoir légitime?

Cette nomination vient poser la question de la représentation démocratique à Vevey. La situation est inédite: la moitié de l'exécutif de la ville est désormais composée de personnes qui n'y sont pas résidents, et qui n'ont pas été choisies par les électeurs. «C'était une volonté délibérée de ne pas désigner quelqu'un du milieu veveysan, afin d'éviter toute querelle.», justifie Marco Danesi, porte-parole du Département des institutions.

Les équilibres entre partis sont également chamboulés. Le dernier arrivé, membre du PLR, vient remplacer les deux élus de Vevey Libre. Ainsi, alors que les électeurs avaient confié au PLR un seul des cinq sièges en 2016, l'exécutif de la ville en compte désormais deux sur quatre. «Le fait qu'il soit membre du PLR n'a pas été considéré comme une difficulté. Nous cherchions avant tout la personne qui, par son expérience, était la plus à même d'assumer rapidement cette tâche», explique Marco Danesi.

C'est aussi dans le jeu des alliances que la situation est altérée. Lorsque la Municipalité était au complet, les dissensions s'articulaient autour d'un bloc majoritaire (Verts-PS-PLR), composé de trois membres dont la syndique, opposé aux deux élus de Vevey Libre. Désormais, les quatre municipaux représentent uniquement les partis issus du bloc majoritaire.

Réactions diverses

Du côté de Vevey Libre, la nouvelle ne réjouit pas, même si elle ne semble pas être une surprise. «Je déplore que l'on ne soit pas allé puiser dans la population veveysane, réagit Nicolas Bonjour, président du parti. La désignation de personnes certes compétentes mais hors-sol et non élues pose des questions quant à la légitimité de la Municipalité.» Il relève également que l'élu socialiste avait été remplacé par un membre du même parti.

L'avis est plus virulent du côté de Décroissance-Alternatives. «D'urgence une consultation d'opticien pour Mme Métraux!», a réagi le parti. Pour le parti de gauche, la Loi sur les communes n'est pas respectée par le gouvernement. Et la désignation d'un homme de droite pour remplacer les centristes ne passe pas. «Le PLR hérite, par la grâce du Conseil d'Etat, du deuxième municipal après lequel ils courraient en vain depuis plus de 10 ans», ajoute le parti.

Pour souligner l'incongruité de la situation, le PDC Vevey a écrit, sur Facebook: «Le Conseil d'Etat remet ça. Il nomme un second municipal. On sait qu'il s'appelle Jacques Ansermet... et rien de plus, ni à quoi il ressemble.»

La Ville, quant à elle, a salué la nomination de son nouveau municipal. «La Municipalité de Vevey se réjouit d’accueillir M. Ansermet, dont l’expérience politique et les qualités humaines sont reconnues et appréciées dans tout le canton», a-t-elle écrit.


L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Veveysanne le 23.01.2019 19:55 Report dénoncer ce commentaire

    La risée du canton

    Les politiciens se fichent vraiement de leurs électeurs. Le canton aurait déjà dû mettre la municipalité de Vevey sous tutelle. Ah oui j'oublie qu'entre copain on s'entraide ! J'ai honte pour ma ville.

  • Remi le 23.01.2019 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ça remonte

    La gestion de cette a été catastrophique et n'a créé qu'une ville d'assistés. En espérant que nous allons remonter la pente dans le futur!!!!

  • Jerome Gonthier le 23.01.2019 22:45 Report dénoncer ce commentaire

    En même temps...

    Quand un corps électoral arrive à élire autant d'autistes dans sa municipalité et son conseil communal - de pire en pire à chaque législature - la gouvernance extérieure et la mise sous tutelle sont certainement les meilleures solutions !

Les derniers commentaires

  • Corseaux Plage le 24.01.2019 20:55 Report dénoncer ce commentaire

    Jérome Christen

    Le municipal Jérôme Christen habite à Corseaux chez sa copine 90% du temps, qu'il y reste ça fera un incapable de moins à Vevey!

  • Povcitoyen le 24.01.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    Joli coup PLR

    Perte de démocratie sous prétexte d urgence.

  • Dam Ounet le 24.01.2019 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Une Municipalité forte et engagée

    Il faut aller chercher ailleurs ce que l'on ne trouve pas sur place ..... ! Dans les faits, je suis certain qu'il existe sur place d'excellents candidats à la Municipalité, mais la majorité du peuple votant, qui est constituée d'assistés, n'en a pas voulu et a préféré élire des incompétents notoires ! Et le résultat est là et il est terrible pour l'image de Vevey la Jolie. Il est temps de se remettre au travail et la nouvelle composition de la Municipalité est un atout majeur.

  • Scanavin le 24.01.2019 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    Place

    Pouvez-vous svp démonter le village de Noël qu'il y a à la place scanavin? Ce n'est pas que Noël est passé depuis un petit moment et que je n'aime pas les marché de noël mais là cela fait un peu désordre... à l'image de la gouvernance de cette ville quoi... Bref merci d'agir

  • Patrick Dubler Mont Pelerin le 24.01.2019 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Marchand de sable

    Vevey peut etre fiere de posseder un record cantonal si ce n est pas federal : .le plus grand bac a sable avec ses gamineries Le positif c est que la Sagrave fait son beurre avec ses livraisons de sable hebdomadaire