Jeunes parents

04 décembre 2019 20:23; Act: 04.12.2019 20:23 Print

Nestlé: un «congé parental indépendant du genre»

par Yannick Weber - La multinationale octroiera un congé plus long aux jeunes parents. Les pères pourraient en sortir gagnants.

storybild

En Suisse, la politique entrera en vigueur dans le courant de l'année 2020. (Photo: Keystone/Gaetan Bally)

Une faute?

La liste des grandes entreprises qui décident d'aller plus vite que la loi en proposant un congé paternité aux employés s'allonge. Mais, cette fois, la forme proposée par Nestlé est plus avant-gardiste. On ne parle plus de congé maternité ou paternité, mais de «congé parental indépendant du genre». On ne dit plus mère ou père, mais premier et second «parent référent». Libre aux couples de définir qui est qui, par exemple dans le cas de couples de même sexe. Les parents obtiendront respectivement 18 ou 4 semaines de congé payé à la naissance de l'enfant et ce, dans le monde entier. «La politique s'applique aussi bien aux futurs parents qu'aux familles qui adoptent ou accueillent un enfant», dit Nestlé.

L'entreprise parle d'un minimum au niveau global, mais qui variera au niveau local. «La mise en place de la politique sera bien entendu toujours conforme à la législation en vigueur et nous respectons les dispositions impératives et protectrices du père et de la mère», précise le service de presse de Nestlé. En clair, en Suisse, aucune mère ne pourrait sacrifier son congé maternité et ne prendre que 4 semaines pour en laisser 18 au père de son enfant. «Le père bénéficiera du congé payé de 4 semaines en qualité de second parent référent», confirme Nestlé. C'est déjà bien plus qu'actuellement, où les pères ont droit à 5 jours, mais encore un peu moins que certaines grandes entreprises (lire encadré).

Par endroits, la nouveauté introduite par Nestlé ne changera pas trop la donne car la loi prévoit déjà une durée plus longue, comme en Suède où est fixé un minimum de 12 semaines tant pour les pères que les mères. Aux Etats-Unis en revanche, la loi ne prévoit aucun congé payé, ni pour la mère ni pour le père. Les employés de Nestlé y bénéficieront donc sans souci de l'augmentation de la durée offerte. Une mère pourra par exemple profiter des 18 semaines payées, contre les 14 qui y sont actuellement prévues par la multinationale.


L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • abdel le 04.12.2019 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    logique

    Enfin une mesure simple et logique. La fameuse égalité qui met les femmes devant ! Stop ! Enfin quelque chose de juste. Bravo

  • Retrograde le 04.12.2019 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On fait ce qu on peut

    Avec mes excuses à ma femme et à ma fille qui est née dernièrement de me pas travailler chez Nestlé avec mes 3 misérables jours de congé.

  • Jacques le 05.12.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Comprehension

    L'expression « jeune père » n'a rien à voir avec l'age, mais signifie simplement que l'on vient juste d'être père. Si difficile à comprendre...

Les derniers commentaires

  • sasà le 05.12.2019 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est dejà

    je travail à la migros et c est dejà le cas. 18 semaines aux mères et 4 aux pères. c est dejà ça...

    • Mimi le 05.12.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @sasà

      C'est 16 semaines pour la maman et 2 semaines pour le/la conjoint/e.

  • Du fond du placard le 05.12.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup plus urgent à faire

    C'est une idée intéressante, mais il y a beaucoup plus urgent à faire: Imposer un congé de 6 mois aux dirigeants, cadres et chefs de services pour qu'ils aillent se faire traiter en psychiatrie dans les plus brefs délais, ce dans le but d'éviter un très grand nombre de burns-out chez le petit personnel en le traitant enfin humainement et décemment! Les médecins traitants et les psys les en remercieraient chaleureusement!

  • Lupus Nestlus le 05.12.2019 10:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est les pires!

    A la recherche de la veste blanche Ils essayent de faire croire qu'ils sont pro-enfants et pro-parental ici, pendant qu'ils sont responsable de milliers de mords dans le tiers monde rien qu'avec leur politique de gestion d'eau potable, sans compter l'hécatombe qu'ils provoquent avec leur production de plastique et leurs alimentation malsaine au niveau MONDIALE

    • 2 Balles le 05.12.2019 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lupus Nestlus

      Allé on recommence les ragots de bas etages. Vous avez tapé votre commentaire sur un smartphone fait en suisse je suppose, et pour lequel vous etes sur que l'extraction de terres rares pour le produire n'a aucun effet sur la planète et a été fait dans les respects des droits de l'Homme? Arretons l'hypocrisie svp... et saluons les entreprises, grandes ou petites, qui évoluent dans le bon sens! C'est toujours facile de critiquer....

    • 3 Balles le 05.12.2019 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @2 Balles

      Vous êtes un de leurs sponsors ou actionnaires?

    • Oooh Que Oui le 05.12.2019 18:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @3 Balles

      Oui il l'est clairement.

  • Jacques le 05.12.2019 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Comprehension

    L'expression « jeune père » n'a rien à voir avec l'age, mais signifie simplement que l'on vient juste d'être père. Si difficile à comprendre...

  • Matt le 05.12.2019 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    Egaliser pour tout le monde

    Il manque plus que les plus petites entreprises dans notre beau pays Avec seulement 1 jour pour ma part