Lausanne

06 mars 2013 11:39; Act: 06.03.2013 21:26 Print

Nestlé licencie une vingtaine de personnes

par Joël Espi - 22 employés ont été licenciés, mardi, au centre de recherche de la multinationale suisse situé dans les hauts de la capitale vaudoise.

storybild

Une vingtaine d'emplois sont menacés sur le site de Vers-chez-les-Blanc. (Photo: Keystone)

Une faute?

Une vague de licenciements, dont certains secs, a secoué mardi le centre de recherche de Nestlé, situé à Vers-chez-les-Blanc, dans les hauts de Lausanne. Une vingtaine de personnes vont perdre leur emploi dans différents secteurs de l'entreprise, d'autres seront mises en retraite anticipée. «Je suis déçue qu'ils n'aient pas cherché à nous replacer», déplore une femme remerciée. À 50 ans, celle-ci doute de pouvoir retrouver facilement du travail. «Je trouve ce plan de licenciement honteux, alors même que le groupe vient de réaliser un chiffre d'affaires record!», s'insurge un autre employé.

«Nestlé Research a revu sa mission au sein de l'organisation Nestlé», a communiqué mercredi l'organisation. Nestlé est ainsi en phase de restructuration et souhaite «renforcer» ses différentes activités dans le domaine de la recherche. «Alors que de nouvelles compétences seront pérennisées, et d'autres créées, un petit nombre de compétences ne correspondront plus à la nouvelle organisation», explique la multinationale.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

C'est vrai licenciement avec effet immédiat, nullement un effet journalistique. J'ai eu jusqu'a 17h00 pour prendre mes affaires – René

Moi Depuis que j'ai vu l'émission de jeudi passé sur Nestlé coupable, je n'achète plus aucun de leurs produits, c'est boycott total. Et voir une entreprise qui fait des bénéfices pareils et licencie ses employés sans même leur proposer autre chose est LAMENTABLE. Leurs dirigeants continueront à s'en mettre pleins les poches, les employés ne comptent pas grand chose à leurs yeux. – Mohican

On attend UNIA pour pousser ces gens à faire grève ? C'est peut-être triste pour ces quelques personnes mais c'est la vie. Nestlé à le droit/le devoir d'être compétitif et de se restructurer. 21 personnes comparé aux 328'000 employés... pas de quoi en faire un fromage. – Hans Ruedi

Les commentaires les plus populaires

  • Steve le 06.03.2013 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Licenciements soumis à conditions

    Après l'initiative Minder, il faudrait une autre initiative interdisant à une société qui fait plus que x (seuil à définir) de bénéfices de procéder à des licenciements..

  • jean contre le 06.03.2013 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et le site d'Orbe ?

    il est tellement facile de mettre à la porte des employés de 50 ans d'un site pour en engager des plus jeunes sur un autre site, comme à Orbe. Honte aux dirigeants de cette entreprise !!!

  • Nestlé Fan le 06.03.2013 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    Pas 20, mais 200!!!

    D'après ce que j'ai entendu, ce n'est pas 20, mais 200 postes qui sont supprimé. Enormément de contrat temporaires n'ont pas été renouvelés.

Les derniers commentaires

  • ducon le 07.03.2013 17:41 Report dénoncer ce commentaire

    Pas grave

    Et alors ..

  • Tequila le 07.03.2013 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Morte de rire

    Morte de rire tout le monde casse du sucre sur le dos de Nestlé car il licencie 20 personnes mais quand la poste licencie 30 personnes la personne ne dit rien

    • Noix de Coco le 07.03.2013 19:53 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord!!

      Tout à fait d'accord! Pensez à tous les postes que Nestlé offre en Suisse!

  • Le Vrai Suisse le 07.03.2013 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    On oublie vite aussi

    On oublie aussi que Nestlé donne du travail à énormément de monde et que ce groupe contribue énormément à la fois au rayonnement de la Suisse mais aussi à ses finances! Les impôts ainsi payés servent notamment à payer de nombreuses allocations! Ne faisons pas comme les Français, arrêtons de nous plaindre tout le temps et ne donnons pas plus de pouvoirs aux syndicats!

    • Anne le 07.03.2013 19:10 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a la manière

      Si on doit licencier, on le fait dans les formes et on prévient ses employés; on les traite comme des personnes; on ne les jette pas du jour au lendemain, sans aucun égard, sans leur permettre de se retourner.

  • David le 07.03.2013 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on ne sait pas on se tait @mohican

    @Mohican raisonnement débile! Boycott? et tu dis que tu t'inquiete pour les employés en disant qu'on est rien à leurs yeux? n'oublie pas quelque chose que les fillières nestlé en suisse est ailleur travaillent comme des PME on a beau être employés d'un multinationnale c'est chaque fillière qui bosse pour ça fillière boycotter les produits nestlé qui sont de bonne qualité en suisse est inutile si tout le monde fait comme toi on est tous au chômage! Ce n'est pas le groupe qui a licencié ces gens mais la direction de leur division ! chacun son buisness chacun ses charges!

  • Anonyme le 07.03.2013 06:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ras le bol

    Le peuple Suisse devrait boycotté Nestle, il nous font bouffer de la mer.., essayons de manger Local nous sommes le pays du Bio. Et nous avons énormément d'agriculture chez nous pour trouver une solution. Toute c'est multinational pense qu'à l'argent et a augmenter leur bénéfice d'année en année et ne partage pas la richesse avec ces employés, si il n'y avait pas de norme sanitaire je suis certain qu'il franchirait le pas de nous empoisonnée pour augmenter leur bénéfice. Je ne crois plus a ces entreprise est regrete le temps des vrais patron, la mondialisation va tuée le peuple du monde.

    • ANONYMOUS le 07.03.2013 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      Attaque plutot coca cola et autres

      Salut coco en suisse la qualité y est ailleur c'est une autre histoire ne crois pas tout ce que les médias publient il suffit d'un imbécile publiant une info stupide et la tous les médias le font totalement faux