Bactérie VRE au CHUV

24 février 2011 17:52; Act: 24.02.2011 17:55 Print

Nombre de patients «isolés» en baisse

Le CHUV lutte toujours contre la propagation de la bactérie VRE.

Sur ce sujet
Une faute?

Jeudi, le nombre de patients porteurs de l'entérocoque se montait à six comme vendredi dernier, jour où un demi-étage de l'hôpital était mis en quarantaine. Les personnes en attente de diagnostic ont baissé de 38 à 17.

Les patients porteurs ont passé de six à cinq dans le courant de la semaine avant de remonter à six. En revanche, le nombre de personnes susceptibles d'être colonisées a diminué, a déclaré à l'ATS Darcy Christen, responsable des relations du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

«On sait que c'est long. la normalisation de la situation prendra des semaines», a-t-il ajouté.

Après l'Hôpital intercantonal de la Broye de Payerne (VD), l'épidémie d'entérocoque résistant à la vancomycine (VRE) a gagné le CHUV. Depuis une semaine, l'établissement a pris des mesures pour éviter que cette bactérie qui résiste aux antibiotiques ne s'y implante durablement. Parmi elles, le report d'opérations non urgentes.

(ats)