TGV Paris-Lausanne

28 février 2019 17:12; Act: 28.02.2019 18:57 Print

Gorrite a été «entendue» par le patron de la SNCF

Un groupe de travail va plancher sur la ligne TGV Paris-Lausanne et la décision de Lyria de supprimer une liaison via Vallorbe.

storybild

Le TGV Lyria, photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Après que la SNCF a annoncé qu'elle supprimerait un des parcours entre Paris et Lausanne via Vallorbe, la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite a rencontré hier mercredi durant une heure et demie le directeur général Guillaume Pepy.

«Nous avons pu porter la problématique au plus haut niveau de la SNCF», relève la présidente du gouvernement vaudois interrogée jeudi par Keystone-ATS.

Implication personnelle

«Nous avons eu l'occasion d'exprimer nos craintes et nos attentes» à propos de la suppression d'une des liaisons TGV Paris-Lausanne via Vallorbe, poursuit la conseillère d'Etat. Autour de la table se trouvaient également Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, et Fabien Soulet, directeur général de TGV Lyria, dont la SNCF est l'actionnaire majoritaire.

Le directeur général de la SNCF «s'implique personnellement», se félicite Nuria Gorrite. Un groupe de travail réunissant les diverses parties (SNCF, TGV Lyria, CFF, Vaud et région Bourgogne-Franche-Comté) a été mis sur pied. «Je reste prudente», mais des «solutions satisfaisantes pour tous» sont attendues durant le mois d'avril.

Démantèlement redouté

Pour le canton de Vaud, cette suppression annoncée fait surtout redouter «un démantèlement» à terme de la ligne. «On a été entendu», affirme la cheffe du département des infrastructures, qui se réjouit en outre que l'on ne justifie plus cette décision par les travaux à la gare de Lausanne.

Pour mémoire, la société TGV Lyria a annoncé qu'elle comptait supprimer dès 2020 une des quatre liaisons Lausanne-Paris via Vallorbe et la remplacer par une liaison via Genève, ce qui a suscité un tollé dans le canton de Vaud et dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

Offre augmentée, selon Lyria

De son côté, TGV Lyria a répliqué qu'elle allait en fait «renforcer de manière substantielle» l'offre entre la Suisse romande et la France. Elle a mis en exergue notamment une flotte renouvelée à deux étages, soit une nette augmentation du nombre de places disponibles.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marcValais le 28.02.2019 18:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nuances

    Entendue ou écoutée ?

  • eaton le 28.02.2019 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff...

    Peine perdue... De toute façon ce tronçon sera délaissé tôt ou tard, groupe de travail ou pas...

  • Tchoo le 28.02.2019 17:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tchoo

    C'est vrai que c'est la Suisse qui a payé les locomotives TGV sur cette ligne dans le cadre de l'accord de l'époque ?

Les derniers commentaires

  • Philippe de Boccard le 01.03.2019 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Madame Gorrite fait fausse route

    La décision de TGV Lyria augmente la fréquence et améliore la cadence des liaisons avec Paris; c'est intelligent et améliore le confort des usager. Mais cette proposition s'attaque à un mythe fondateur: la gare de Vallorbe volera-t-elle bientôt à celle de Perpignan le rôle que lui avait conféré Salvador Dali?

  • Fritchie le 01.03.2019 06:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel manque de respect

    Madame Gorrite ou Nuria Gorrite à la rigueur...

  • Dede le 28.02.2019 22:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sert à rien

    Supprimer la ligne serait plus judicieux, entre les grèves et les gilets jaunes ahahahah

  • Sabon le 28.02.2019 22:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ligne déjà supprimée

    Rira bien qui rira le dernier.

    • AEM 7 le 01.03.2019 08:24 Report dénoncer ce commentaire

      Simplon Orient Express

      depuis longtemps

  • Pas de souci le 28.02.2019 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Passons-nous des Francais

    Suffit de fermer tous les postes frontières à Genève. Sans les revenus des frontaliers, la France se dépêchera de rétablir toutes les liaisons Lyria.

    • Zug um zug le 04.03.2019 10:54 Report dénoncer ce commentaire

      pourquoi?

      Hors sujet