Carpe géante

23 mai 2018 19:52; Act: 23.05.2018 20:58 Print

«Je savais que j'allais m'en prendre plein les dents»

par Yannick Weber - Une association de défense des animaux a signalé aux services vétérinaires la capture et la relâche d'une carpe. La pratique est interdite.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis 2009, la Suisse est l'un des seuls pays à interdire la pêche «no-kill», sport qui consiste à relâcher à l'eau les proies après les avoir sorties. En réaction à l'article de «20 minutes» de mardi, l'association antispéciste Pour l'Egalité Animale (PEA) a dénoncé le pêcheur qui s'était félicité de sa prise d'une carpe géante de 26 kilos dans le lac de Bret aux services vétérinaires vaudois. Le jeune homme avait rendu le poisson à son habitat naturel après l'avoir photographié. Il risque jusqu'a 300 fr. d'amende.

«Nous ne critiquons pas le fait d'avoir remis cette carpe à l'eau. C'est évidemment mieux que de l'avoir tuée. Ce que nous dénonçons, c'est que cette personne puisse pratiquer une forme de pêche qui est explicitement interdite par la loi», détaille Fabien Truffer, porte-parole de l'association. Ce type de pêche provoquerait une panique intense au poisson et la blessure due au hameçon entraînerait également une longue agonie.

Acte assumé

Julien, le pêcheur, s'inscrit en faux: «Les bateaux sur les lacs sont une plus grande source de stress. Et nous utilisons des hameçons spéciaux qui ne blessent pas le poisson.» Conscient que son acte est interdit, il assume entièrement. «Je savais que j'allais m'en prendre plein les dents. Mais même si on m'avait menacé de 1500 fr. d'amende, j'aurais quand même relâché la carpe. Je ne pouvais tout simplement pas la tuer», maintient-t-il.

Sa promotion de son loisir sur Facebook fait preuve d'une forme de militantisme. «Il faut faire évoluer les mentalités. La Suisse devrait autoriser cette passion.»

Interdire la pêche?

L'avis est loin d'être partagé par PEA. «La Commission fédérale d'éthique dit que la pêche à la ligne par pur plaisir n'est pas justifiable du point de vue éthique», note Fabien Truffer. Il milite d'ailleurs contre la pêche en général: «Comment se fait-il que la pêche "standard" ne soit pas également interdite? Elle implique aussi de faire souffrir des poissons par pur plaisir, étant donné qu'il n'est pas nécessaire de les manger pour vivre en bonne santé.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jo El Pescador le 23.05.2018 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cha alors

    Faudrait commencer à réfléchir la moindre avec vos associations qui ne servent à rien! Interdit de relâcher le poisson ok! Mais où est le principe de logique de tuer une carpe?!? Un poisson qui bouffe de la vase et qui est pratiquement immangeable au final! Faut arrêter vos délire les défenseurs des animaux serieux! Allez plutôt vous préoccupez et faire des assoc déjà pour les humains qui chaque jours crèvent à coup de balle au moyen orient....

  • Foquet le 23.05.2018 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Raaaaaa ils nous saoules

    Pourquoi donner de l'importance à cette association! Leurs avis nous importe pas! Bravo pour cette belle prise.

  • cotz04 le 23.05.2018 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Muet comme 1 carpe

    Tuer le poisson cest pas bien , le remettre à l eau cest pas bien non plus . Pour le bien être de lhumanité il faut interdire la publicité et la voix à cette association . Et bravo au pêcheur pour le temps passe au bord de leau ,

Les derniers commentaires

  • Sebastien le 24.05.2018 22:26 Report dénoncer ce commentaire

    Reproductions

    Et dire que les carpes sont en train de frayer à cette période et que celle ci était plein d uf , les méchants n aurais pu rien faire contre toi félicitations à toi pour cette prise trophée

  • Hervé Obser le 24.05.2018 20:38 Report dénoncer ce commentaire

    Beau geste ami pêcheur!

    J'ai eu un article il y a 2 ans dans un autre journal pour un brochet géant du leman, que j'ai bien entendu remis à l'eau. Je pensais m'en prendre plein les dents comme toi. Mais ils avaient publiés que remettre un poisson à l'eau était toléré si le pêcheur juge que c'est un bon reproducteur ou une souche à protéger. Bref 2 semaines ils publiaient l'article inverse disant que le no kill était interdit probablement sous pression des associations vegans qui ne pigent rien. En tout cas je pense que tu n'a rien à craindre au niveau amende.

  • Daniel Sansonnens le 24.05.2018 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oú vas ton

    Cela me rappelle la polémique sur le homard de lautomne passé.... Une fois de plus nos voisins doivent se demander si on a pas de problème plus grave à traité... Je serais pas surpris que ce genre dassociation soit subventionnée par lEtat aux dépens de concitoyens dans le besoins. Bravo au pêcheur davoir pris ce risque en toute connaissance de cause et den assumer la responsabilité par pur amour de la pêche et par respect de lanimal qui est retourné paisiblement dans son milieu naturel

  • Beru le 24.05.2018 18:22 Report dénoncer ce commentaire

    Que faire

    Que faire des ombles truite et brochet pêche n'ayant pas la mesure ?

  • Lionel le 24.05.2018 16:37 Report dénoncer ce commentaire

    Belle carpe

    Et lequitatioN monter sur le dos du cheval sa lui fait quoi A ce cheval

    • My web le 24.05.2018 19:09 Report dénoncer ce commentaire

      Simple réponse

      Ba rien justement !