Vaud

18 juillet 2019 15:08; Act: 18.07.2019 15:30 Print

Paradis pour la forêt dans le Vallon de l'Hongrin

Depuis ce printemps, le vallon accueille une nouvelle réserve forestière, la 2e plus grande du canton de Vaud.

storybild

Le Vallon de l'Hongrin se caractérise par le caractère sauvage de ses forêts. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Vallon de l'Hongrin abrite depuis ce printemps une nouvelle réserve forestière. Sa superficie de 350 hectares en fait la deuxième plus grande du canton de Vaud, derrière la Pierreuse. Son évolution sera suivie de près.

La réserve se déploie sur le territoire des communes de Veytaux, Villeneuve, Rossinière et Château-d'Oex. Elle s'étend sur 350 hectares entre le massif des Rochers-de-Naye et la Dent de Corjon.

La réserve comprend une partie de réserve naturelle, «dans laquelle il n'y aura plus aucune intervention humaine durant 50 ans», a expliqué jeudi à Serge Lüthi, inspecteur forestier du 4e arrondissement. «Cela permettra à la nature d'évoluer librement. Les arbres vont pouvoir vieillir jusqu'à leur mort naturelle».

Une autre partie, dite réserve forestière particulière, autorise des interventions sylvicoles ciblées afin de favoriser certains milieux naturels. Cette combinaison de zones garantit la coexistence de biotopes variés et connectés entre eux, explique le canton dans un communiqué.

Milieu idéal

Le Vallon de l'Hongrin se caractérise par le caractère sauvage de ses forêts. Il constitue un milieu idéal pour le développement d'espèces biologiquement importantes, comme des lichens, des mousses et certains insectes qui prolifèrent en présence de bois mort.

La réserve abrite notamment des hêtres, des sapins, des érables d'altitude ainsi qu'un secteur de pâturage boisé, où des vaches paissent en été. Ce qu'elles pourront continuer à faire: l'exploitation des alpages subsistera, tout comme la randonnée, la cueillette de champignons et la chasse pourront y être pratiquées.

Tirer des enseignements

L'évolution de la réserve sera observée de près. «Nous n'allons pas mettre sous cloche une région et puis ne plus rien faire. On espère en tirer des enseignements. Un suivi sera mis sur pied», a expliqué M. Lüthi.

Le projet lancé en 2015 a été finalisé ce printemps par la signature d'une convention entre l'Etat, les communes et quatre propriétaires privés. Ces derniers ont touché un dédommagement selon la taille et le type de parcelle.

D'autres projets de réserves, souvent plus petites, sont en discussion dans le canton. A ce jour, Vaud a placé plus de 3400 hectares en réserves forestières, soit plus de 3% de sa surface forestière cantonale. A l'instar de la Confédération, il s'est fixé comme objectif d'arriver à 10% d'ici 2030.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mike le 18.07.2019 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Illustration journalistique

    Franchement, vous pouviez pas prendre une image qui montre l'ensemble de l'Hongrin? Parce que là, une image du barrage pour illustrer une réserve forestière je vois pas.

  • Suisse le 18.07.2019 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Armée

    Ahh le lac d hongrin pendent les cours de répète

  • s. b. le 18.07.2019 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nickel !

    Super idée préservons la nature déjà bien attaquée de toutes parts...

Les derniers commentaires

  • Sergent Khül le 20.07.2019 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tirs quotidiens

    Un réserve pour animaux malentendants ?

  • fabienne le 19.07.2019 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    le destin a décidé qu'un jour.

    cet endroit ? mon père y a travaillé pour sa construction. Un jour il y a eu un coup de grisou. Il en est sorti le seul survivant gravement blessé et 6 morts. .. c'est tout ce que me rappel cet endroit.. Mon père n'a jamais été dans ma vie par la suite, alcoolique, une vie gâchée de toute une famille détruite.. Mais ce n'est pas la faute du barrage, car il était alcoolique bien avant. L'accident a juste rendu les choses encore plus difficile.

  • Jacques le 18.07.2019 19:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle vallée sauvage

    La vallée de l'Hongrin va bien parce qu'il n'y a pas d'écoles, mais des professionnels de la nature.

  • Mike le 18.07.2019 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Illustration journalistique

    Franchement, vous pouviez pas prendre une image qui montre l'ensemble de l'Hongrin? Parce que là, une image du barrage pour illustrer une réserve forestière je vois pas.

    • Barrage le 20.07.2019 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mike

      Il est magnifique ce barrage de l'Hongrin et representatif de la région :-)

  • s. b. le 18.07.2019 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nickel !

    Super idée préservons la nature déjà bien attaquée de toutes parts...