Lausanne

05 septembre 2019 11:51; Act: 05.09.2019 13:11 Print

Pas de RI pour une dame bénévole dans une assoc'

par Christian Humbert - Une mère gère à plein temps la structure qu'elle a fondée. Ce qui ne correspond pas aux règles d'octroi de l'aide sociale.

storybild

Bénéficier du revenu d'insertion implique de rechercher activement un emploi. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

De 1100 à presque 4000 francs mensuels selon sa condition familiale: tels sont les montants versés au titre de revenu d’insertion (RI). Mais celui-ci n’est pas une rente: il est un relais financier, le temps que la personne qui le touche retrouve du travail.

Une mère de deux enfants en a bénéficié durant plusieurs années. Or il est apparu qu’elle n’est pas indigente. Elle a fondé une association à but non lucratif offrant un espace d’accueil aux enfants et adolescents pour leur développement personnel. Elle y est occupée à plein temps et l’analyse de la comptabilité lacunaire de cette structure a montré que nombre de ses dépenses sont prises en charge. Y compris ses amendes, ses frais de justice ou... sa pommade contre les éruptions cutanées. Unique animatrice de cette association, elle ne perçoit en revanche aucun salaire.

Pas de recherches d'emploi

Le centre social régional de l’ouest lausannois a tergiversé avant de lui retirer le RI, décision contre laquelle la dame a recouru. Mais le Tribunal cantonal vient de la débouter: percevoir cette aide implique de rechercher activement un emploi. Ce que cette mère ne fait pas, invoquant les difficultés à trouver une solution de garde pour ses deux enfants en bas âge.