Morges (VD)

24 août 2019 16:24; Act: 26.08.2019 16:37 Print

Passagers «largués» sur le ballast: un train les frôle

par Francesco Brienza - Une succession d'erreurs des CFF aurait pu virer au drame, vendredi soir en gare de Morges. Une enquête interne a été ouverte.

Certains passagers ont été pris en sandwich entre un train à l'arrêt (à g.) et un autre en mouvement.
Sur ce sujet
Une faute?

Un enchaînement de couacs s'est produit vendredi soir en gare de Morges, soulevant un léger vent de panique sur les quais. Peu avant de 19h, un train en provenance de Lausanne a freiné trop tard et s'est retrouvé bien au-delà du perron. Puis, toutes les portes se sont ouvertes et les passagers ont commencé à descendre à même le ballast. Au même moment, un train arrivait de Genève à haute vitesse, relate un témoin de la scène, qui l'a publiée sur les réseaux sociaux. Résultat, de nombreuses personnes ont été frôlées.

Enquête interne ouverte

Cette succession d'incidents pose un certain nombre de questions. Pourquoi le train a-t-il freiné trop tard? Pourquoi les portes ont-elles toutes été ouvertes, et pas uniquement celles des cinq dernières voitures de l'arrière, qui donnaient, elles, encore sur le quai? Pourquoi le personnel des CFF n'a-t-il pas fait une annonce vocale suggérant aux passagers de rester ou respectivement de remonter à bord?

Contactés, les CFF prennent l'incident au sérieux. Mais pas question de répondre immédiatement à toutes ces interrogations. «L’évènement va être analysé dans le détail par les CFF avec une enquête interne, comme on le fait toujours en cas d’évènements extraordinaires qui concernent la sécurité, indique Patrick Walser, porte-parole de la compagnie. Un cas comme celui de vendredi soir est quand même une exception.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vince le 24.08.2019 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    Bon sens

    Après si les gens sont assez ... pour descendre dans le ballast. Alors oui il y aurait dû avoir une annonce mais à un moment donné le bon sens prime. Mais beaucoup de personne ont perdu leur instinct de survie

  • Jeje le 24.08.2019 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable

    L'erreur est humaine.. même si pour le moment on ne sait pas.. mais une question pourquoi les gens descendent ils alors qu'ils voient très bien que le train n'est pas à quai et qu'ils sont sur le ballast ? Là, il y a erreur des deux côtés.

  • El dude le 24.08.2019 16:45 Report dénoncer ce commentaire

    Lobotomisés

    Heureusement que les réseaux sociaux existent. Franchement je suis rassuré de savoir ça. Mon dieu si Facebook existait pas comment feraient les gens devenus lobotomisés du cerveau? Ben ils ouvrent leurs yeux et activement leur cerveaux et restent dans le train

Les derniers commentaires

  • P.-A. Costa le 25.08.2019 20:53 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu d'intelligence ne ferait pas de mal.

    Si, comme souvent, le volume du haut-parleur est réglé trop bas et que tout le monde parle en même temps que le mécanicien, c'est clair que les passagers auront rien entendu ou compris, de plus, les passagers sont pas très futés, non mais descendre et en plus côté voie, faut pas avoir inventé l'eau chaude !!! Que les portes se soit ouverte, pas normal du tout. Par contre que le mécano rate un arrêt c'est pas nouveau, c'est arrivé il y a quelques semaines de ça, il a zappé Denges, il c'est excusé et a fait descendre tout le monde à Renens avec ses plus plates excuses. :-)

  • Dann le 25.08.2019 19:48 Report dénoncer ce commentaire

    La marche arrière est en option.

    C'est à Morges ou à New Delhi?

  • Marcel Jolidon le 25.08.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Pas très professionnel

    Smartphone aussi pour conducteurs de train, et ce trains na pas de marche arrière? Le conducteur contrôle louvert des portes alors les ouvrir hors de la zone de chargement est irresponsable. Il ny à pas dexcuses.

    • Joël le 25.08.2019 14:15 Report dénoncer ce commentaire

      Mais oui

      Non je dirai que les passagers sont irresponsables leurs écouteurs vissés sur leurs têtes , ils n'ont pas entendus les messages leurs disant de rester dans le trains.... Et après ont fait des selfies à l'extérieur prônant le caractère très dangereux..... Qui sont les débiles à votre avis ?

    • Smartrail 1.0 le 25.08.2019 14:54 Report dénoncer ce commentaire

      Un peu plus compliqué que la voiture

      On a pas le droit de refouler un véhicule ferroviaire sans pilote et sans son de contrôle cyclique. On peut aussi changer de cabine quand disponible à l'autre bout. Ce sont des solutions qui demandent du temps, toute comme faire descendre des passagers par les portes à quai. Un cheminot qui court, soit il va faire une boulette soit il vient d'en faire une.

    • John john le 25.08.2019 17:03 Report dénoncer ce commentaire

      Comme des moutons

      Effectivement il n'avait pas à ouvrir les portes et c'est tout ! Facile de dire les gens, on sait bien que partout les gens sont comme des moutons, donc autant les guider. Les CFF ont foirés et c'est tout!

  • Malaco le 25.08.2019 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Sécurité

    Les CFF, plus c'est cher et plus c'est dangereux.....

  • Cracra le 25.08.2019 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ou pas

    Allô ici la Suisse, sécurité maximale, tout est parfait! On est les meilleurs!