Vaud

13 juillet 2014 15:48; Act: 13.07.2014 15:59 Print

Pertes de 350'000 francs pour Avenches Opéra

Le Festival d'opéra d'Avenches a dû composer avec les foudres du ciel. Moins de spectateurs et deux représentations annulées entraînent des pertes financières importantes.

storybild

Une scène de l'opéra "Carmen" de Georges Bizet est joue par la mezzo-soprano Béatrice Uria Monzon et par le ténor Jorge de Leon lors d'une répétition. (Photo: Keystone/Jean-christophe Bott)

Une faute?

Quelque 24'000 spectateurs se sont rendus dans les arènes romaines au lieu des 30'000 escomptés. Deux représentations de «Carmen» sur six sont tombées à l'eau.

La première, le 4 juillet, ainsi que la représentation du 6 juillet ont dû être annulées, indiquent les organisateurs au lendemain du dernier spectacle. Les billets ont été intégralement remboursés.

La vente des billets sur place qui représente chaque année 1000 billets par soir de représentation, a subi le contrecoup de la météo capricieuse: seuls 3000 billets au lieu des 6000 attendus ont été vendus. Pour Avenches Opéra, cela entraîne une réduction de recettes d'environ 350'000 francs.

Cette situation météorologique exceptionnellement mauvaise ne remet pas en cause la pérennité du festival, lit-on dans le communiqué. Mais elle oblige Avenches Opéra à «tout mettre en uvre pour garantir à l'avenir la tenue des spectacles malgré les caprices de la météo».

La couverture des arènes serait l'une des pistes, indique Michel Francey, directeur du Festival. Elle implique de trouver des fonds pour une étude de faisabilité. D'autres solutions seront aussi examinées.

Du 4 au 17 juillet 2015, Avenches Opéra accueillera l'opéra de Gioacchino Rossini «Le Barbier de Séville». Celui-ci avait déjà été à l'affiche en 1998. La vente des billets débutera à mi-novembre 2014.

(ats)