Vaud

16 avril 2019 22:26; Act: 16.04.2019 22:31 Print

Plus de 160 chiens ont dû être évalués en une année

par Xavier Fernandez - Plus ou moins graves, les morsures d'animaux sont bien plus fréquentes qu'il n'y paraît. Mais moins de la moitié donnent lieu à une procédure.

storybild

Pour sauver Spok, une opération d'urgence a été nécessaire. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a quelques jours, une habitante du Gros-de-Vaud se promenait avec son jack russel quand, tout à coup, un golden retriever l'a attaqué. De peu, le petit Spok n'y a pas laissé sa peau. Mais il a quand même dû être opéré d'urgence. Actuellement, il se remet progressivement de ses 18 points de suture.

La propriétaire de la victime a demandé qu'une évaluation comportementale de l'agresseur soit effectuée par les services vétérinaires cantonaux. Le golden retriever est donc suivi par des professionnels et son sort est entre leurs mains. Tout comme l’est celui de Malone, l’amstaff qui avait massacré un épagneul début mars, à Écublens (VD), attaque dont la vidéo avait été largement partagée sur les réseaux sociaux.

Trois à quatre évaluations par semaine

Et ces deux cas ne sont de loin pas isolés. «En moyenne, nous effectuons 3 à 4 évaluations de chien par semaine», estime le vétérinaire cantonal vaudois.

En tout, les services de Giovanni Peduto ont traité 385 cas de morsures en 2018, dont presque la moitié sur des animaux, et 161 chiens ont subi une évaluation comportementale. Mais une seule concernait un chien appartenant à une race potentiellement dangereuse. «Une évaluation est ordonnée en cas de morsure, notamment si la dynamique de l’accident n’est pas claire. Mais toutes les morsures ne donnent pas lieu à une évaluation», explique le vétérinaire cantonal.

À noter que l'évaluation comportementale, qui dure environ une heure, n'est que l'une des étapes d'une instruction (lire encadré). Finalement, sur les 385 animaux ayant mordu en 2018, seuls deux ont dû être euthanasiés. «Les mesures les plus fréquentes sont le suivi de cours, le port de la muselière ou la laisse obligatoire», souligne Giovanni Peduto.

Recours à un éducateur canin

Et ce dernier d'ajouter qu'il n'est pas possible de faire évaluer son chien de manière volontaire. «Cela se fait lorsqu'il y a un comportement agressif supérieur à la norme, même en absence de morsure. Mais ces évaluations sont contraignantes. Pour une démarche volontaire, le détenteur doit s’adresser à un éducateur canin.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Myna le 16.04.2019 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff

    C'est le propriétaire qui devrait être évalué dans la plus part des cas

  • Cib le 16.04.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons de stigmatiser

    Peut être que l'on arrêtera enfin de stigmatiser les chiens par race! Mon rottweiller était le chien le plus adorable qui existe. L éducation doit se faire pour tous les chiens quelques soit la race ! souvent malheureusement le vrai danger/problème est à l autre bout de la laisse

  • NEWS NOW ! le 16.04.2019 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Éducation !

    Tristes constats à répétition ! Le problème n'est-il pas du côté des propriétaires de chiens avec une gestion limite de l'éducation donnée à leur toutou ?

Les derniers commentaires

  • Jaime Pallewoleur le 18.04.2019 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme par hasard

    Un des accusés de Vevey va recourir.

  • Piou Piou militaire chinois le 17.04.2019 19:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Protéines miam miam

    Chez nous, chien pas bouger une oreille. De toute façon ils finissent à la casserole.

    • Marie Carli le 18.04.2019 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      Madame

      Marycarli Encore aujourd'hui trop de chiens sont encore sans laisse. C'est le propriétaire qui est responsable. L'éducation du chien est importante .

  • Otto Rittey le 17.04.2019 18:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Animal débile

    J'en ai eu des chiens. Et à la campagne en plus, dans un immense parc fermé. Eh bien, ils faisaient que des conneries, fuguaient, agressaient les gens qui entraient sur la propriété, allaient chasser les poules chez un voisin à un km, etc. Bien qu'éduqués en plus. Une plaie de débilité. Plus jamais.

    • True lies le 17.04.2019 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Otto Rittey

      Je ne crois pas en votre commentaire. Quelqu'un qui a eu un chien un jour n'en parle pas comme ça c'est impossible. Par contre un détracteur de chien qui mitonne le ferait aisément.

    • Sim Agré le 17.04.2019 23:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Otto Rittey

      Tout pareil. Et plusieurs de mes connaissances aussi.

  • Jean-Paul dit Polo le 17.04.2019 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi à mon avis

    la chatte est le meilleur ami de l'homme.

  • Anne le 17.04.2019 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    respect et tolérance

    Quand je vois le manque de respect et de tolérance (autant des "pro-chiens" que des "anti-chiens") je comprends le nombre de guerre dans le monde. Vous êtes propriétaire de chien ben on attache sont chien pour croiser (humains et chiens) et on ramasse ses déjections. Vous n'aimez pas les chien, c'est votre droit cela n'empêche le respect et la tolérance. C'est pas parce que je n'aime pas les motards (pour l'exemple) que je râle sur chaque moto qui passe.

    • Valé le 05.05.2019 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Anne

      Dommage que vous n'aimez pas les motards.... Même ceux qui ont un chien??