Chavornay (VD)

18 juillet 2018 17:14; Act: 18.07.2018 18:24 Print

Plus de 2 millions issus du braquage retrouvés à Lyon

Une partie du butin dérobé dans un fourgon blindé en février est apparue dans une cave. Le propriétaire dit n'être qu'un receleur.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme de 44 ans a été mis en examen en France, car il est suspecté d'avoir participé en février au braquage d'un fourgon blindé à Chavornay (VD). Fin juin, après une dénonciation, la Brigade de répression du banditisme de Lyon s'était rendue chez lui et, lors des vérifications de routine, les policiers ont mis la main sur 2,3 millions de francs suisses dans sa cave. Autant de billets qui, selon les experts, faisaient bien partie du butin, explique un article paru mercredi dans «Le Parisien».

Placé en garde à vue, le suspect a affirmé n'être, dans cette affaire, qu'un simple receleur. L'argent aurait été caché chez lui, à la demande d'un tiers. Les investigations devront donc déterminer si son rôle n'a pas été plus important, voire s'il entretenait une forme de complicité avec les braqueurs.

Braquage rocambolesque

Pour mémoire, le braquage en terre vaudoise était digne d'un polar. Trois malfaiteurs avaient contraint deux convoyeurs de fonds à leur remettre, sur un parking, le contenu du fourgon blindé. En échange, ils ont relâché la fille de l'un d'eux, qu'ils avaient préalablement kidnappée.

Par la suite, l'un des convoyeurs, placé en garde à vue, avait reconnu avoir caché 300'000 francs, que les braqueurs lui auraient remis pour le dédommager du préjudice moral subi. De plus, la fille du second convoyeur, celle qui avait été kidnappée, a également fait l'objet de soupçons.

La jeune femme de 22 ans avait expliqué que deux faux plombiers l'avait ligotée et transportée dans la nature. Puis, ils l'avaient forcée à appeler son père sur son portable, lui demandant de ne pas enclencher l'alarme. Au final, elle avait été relâchée et retrouvée au bord d'une route, dans l'Ain. Fait troublant, elle avait, à la base, véritablement appelé des plombiers.

(xfz)