Lausanne face au coronavirus

25 mars 2020 06:02; Act: 25.03.2020 06:02 Print

Plus de lits d'urgence mieux répartis et gratuits

par Frédéric Nejad Toulami - Avec l'aide du Canton et de la PC, la capitale vaudoise augmente encore sa capacité d'accueil des sans-abri la nuit. Et prévoit un lieu en cas de quarantaine.

storybild

L'ouverture d'un nouvel accueil d'urgence à la Pontaise permet de libérer de l'espace ailleurs, comme ici au Répit. (Photo: frédéric nejad toulami)

Sur ce sujet
Une faute?

Cinquante lits supplémentaires à disposition pour les sans-abri la nuit, dans le Bâtiment administratif de la Pontaise, au Nord de la ville depuis lundi soir, 23 mars. Les affaires sociales de Lausanne ont fait ouvrir ce nouveau lieu d'urgence avec l'aide du Canton de Vaud et de la Protection civile.

Ces civières de secours viennent compléter environ quarante déjà rajoutées la semaine passée au gymnase du Bugnon, pour l'accueil nocturne des sans-abri. Face au risque de contagion de coronavirus, il s'agit ainsi de mieux adapter les autres structures existantes (Marmotte, Sleep-in, L'étape, etc...) et d'y éviter trop de promiscuité favorable au risque de transmission. «On s'adapte au jour le jour afin de mettre en oeuvre les directives sanitaires», explique Eliane Belser, responsable de l'aide sociale d'urgence à Lausanne.

Gratuité du dispositif

Pour l'heure, aucun cas de Covid-19 n'a été recensé parmi les SDF présents dans les structures proposées. Mais si des cas de quarantaine devaient être prononcés, les personnes à isoler le seraient à un étage de ce bâtiment administratif de la Pontaise. De plus, en raison de la situation particulière, l'ensemble du dispositif d'accueil d'urgence de nuit est désormais gratuit dans la capitale vaudoise.

(FNT)