Politique culturelle vaudoise

24 juin 2019 11:43; Act: 24.06.2019 12:35 Print

«Faire du Palais de Rumine un Palais du savoir»

La valorisation du patrimoine matériel et immatériel est une des quatre missions présentées par le canton de Vaud lundi, dans le cadre sa politique culturelle.

storybild

Le Palais de Rumine, qui se situe à la place de la Riponne à Lausanne, doit cristalliser la jonction entre arts et sciences. (Photo: Keystone/Jean-christophe Bott)

Sur ce sujet
Une faute?

Le canton de Vaud a présenté lundi les lignes directrices de sa politique culturelle. Soutien à la création artistique, valorisation du patrimoine matériel et immatériel, médiation culturelle et collaboration avec les communes font partie de ses quatre axes forts.

Ces missions principales donnent des orientations larges au Service des affaires culturelles (SERAC) pour la législature 2017-2022, a expliqué la conseillère d'Etat Cesla Amarelle devant la presse réunie à Lausanne. Elles visent à favoriser l'accès à la culture pour tous, reconnaître toutes les formes d'expression, conjuguer la culture avec l'école et coordonner les efforts du canton et des communes.

En ce qui concerne l'accès à la culture pour tous, «l'enjeu majeur» concerne les infrastructures, avec l'intégration du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) sur le site de Plateforme 10 cette année, suivie de celle du Musée de l'Elysée et du Mudac en 2021. Ces institutions sont redimensionnées de manière ample, a rappelé la cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC).

Palais du savoir

Autre point fort, le Palais de Rumine à Lausanne. «Nous avons envie d'en faire un Palais du savoir qui cristallise la jonction entre arts et sciences, pour nous absolument essentielle», a relevé la cheffe du DFJC. Les musées qui y sont installés restent tous, a précisé la ministre.

Le sort du Musée Arlaud voisin sera clarifié, une fois la mission de Rumine précisée, mais il restera dévolu à la culture. De son côté, Avenches aura son propre musée pour valoriser ses trésors archéologiques romains, dans un nouveau bâtiment encore à concevoir et à bâtir, a ajouté la conseillère d'Etat.

Deux nouveaux appels à projets

Au-delà des investissements, le soutien à la création artistique indépendante occupe près de la moitié du budget du SERAC. Le canton subventionne des projets et des acteurs de la culture à hauteur de 34 millions. Plus de 500 demandes sont acceptées chaque année.

Deux nouveaux appels à projets ont été lancés en 2019: l'enquête photographique vaudoise et le jeu vidéo, a noté Mme Amarelle. Ils s'ajoutent aux différentes bourses existantes pour soutenir les artistes.

Echanger les meilleures pratiques

Pour coordonner les efforts culturels dans tout le canton, une plate-forme canton-communes va être développée. Il ne s'agit pas seulement de la question des villes-centres mais aussi de pouvoir échanger les meilleures pratiques, de mutualiser, a noté Mme Amarelle. Une lettre va être envoyée cette semaine à une vingtaine de communes.

Et la conseillère d'Etat de citer en exemple la romanité qui concerne plusieurs communes. Le canton doit pouvoir offrir son rôle de coordinateur pour répondre aux besoins d'unité concernant ces sites romains.

Démocratisation via les écoles

Autre accent fort, la médiation culturelle. Elle va être développée dans les écoles avec un projet-pilote qui commence l'automne prochain. La démocratisation de la culture ne peut passer que par le milieu scolaire, estime la cheffe du DFJC.

Et la conseillère d'Etat de conclure par un message: «La politique culturelle a aussi pour objectif que nous écoutions plus les artistes. Le monde serait bien meilleur si on les écoutait davantage», a insisté la conseillère d'Etat.

Deux lois

Ces lignes directrices sont publiées pour la première fois par le SERAC. Elles résultent de deux nouvelles lois entrées en vigueur en 2015: la loi sur la vie culturelle et la création artistique et la loi sur le patrimoine mobilier et immatériel, progressivement mises en oeuvre, a rappelé la cheffe du SERAC Nicole Minder.

«Nous avons la chance d'avoir parmi nos institutions cantonales sept musées et une bibliothèque», dont le budget annuel s'élève à 42 millions. «Nous avons des projets pour toutes ces institutions. C'est unique en Suisse», s'est-elle réjouie.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Donnez- le 24.06.2019 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi

    un coup de karcher sur les façades SVP

  • Mendrisiotto le 24.06.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha ha ha6

    Et les projets de la Riponne des nouveaux locaux d'injection ????

  • Ouèsava le 24.06.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réminiscences

    J'y ai travaillé, il y a fort, fort longtemps. Institut de Biologie Animale, microscopie électronique, Professeur Matthey, extraordinaire. Daniel Cherix, génial. Bien d'autres... Toute une histoire.

Les derniers commentaires

  • Mendrisiotto le 25.06.2019 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ?????

    Beaucoup de projets mais les fonds

  • ...... le 25.06.2019 10:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Blablas

    La culture et la politique...quelle indigestion!

  • Donnez- le 24.06.2019 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi

    un coup de karcher sur les façades SVP

    • Jean S. le 25.06.2019 08:05 Report dénoncer ce commentaire

      Le bas de la façade est noir...

      Effectivement il y a un soucis avec cette façade. La moitié du haut est en bon état et la moitié du bas semble sale... Souci dans l'entretien ? Le contraste est saisissant si on observe bien. Ça m'intrigue chaque fois que je passe devant. Ça ne ferait pas de mal qu'ils profitent de donner un bon coup de polish.

    • José aux moines le 25.06.2019 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Donnez-

      Surtout celle de derrière. A moins qu'ils l'avaient repeint en noir.

  • Mendrisiotto le 24.06.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha ha ha6

    Et les projets de la Riponne des nouveaux locaux d'injection ????

    • Simplicité le 26.06.2019 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      L'été vous pouvez rester dehors

  • framboise le 24.06.2019 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    malin

    et qui va payer la rènovation de ce bâtiment puisque ce site culturel profitera au canton..c'est malin ? les écoliers seront initiés à la culture,super mais ce seront les communes qui vont payer..aucune idée des privations que subissent les citoyens pour la mégalomanie de nos politiciens avec des hauts salaires + tous les avantages. pour moi un ticket de musée est trop cher !

    • Mendrisiotto le 24.06.2019 16:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @framboise

      Mais pour ton portable c:est pas cher.

    • Mendrisiotto le 24.06.2019 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @framboise

      Avec ton centime syndical ça devrait le faire