25 février 2007 23:00; Act: 25.02.2007 20:17 Print

Polymanga quitte Palexpo pour le Palais de Beaulieu

LAUSANNE – Le deuxième plus grand festival européen de culture japonaise s’installe dans la capitale vaudoise.

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous avons refusé d’intégrer le Salon du livre et de perdre ainsi notre indépendance», explique David Heim, le fondateur de Polymanga. L’année dernière, la manifestation nipponne s’était tenue une semaine avant le Salon et avait compté plus de 8000 visiteurs. Cette fois, selon David Heim, Palexpo a voulu que les dates correspondent à celles du Salon. Ce qu’il a clairement refusé. «On m’a proposé d’autres dates en septembre ou en décembre. Mais comme rien ne me convenait, nous avons cessé toute collaboration.» Le fondateur s’est alors tourné vers Lausanne. Le Palais de Beaulieu, lui, a garanti des conditions optimales. Polymanga s’y tiendra donc les 7 et 8 avril sur près de 6000 m2, dévolus au jeux et aux mangas.
Quant au Salon du livre, son directeur, Pierre-Marcel Favre, a tout de même tenu à proposer une présence du manga et de la culture japonaise lors de la 21e édition. «Nous ne visons pas le même public, affirme Michèle Winteregg, en charge de l’organisation du Japan Manga Festival, qui s’intégrera au Salon. Même si les mangas et les jeux tiennent une place importante sur le stand de 1500 m2, nous avons axé le festival sur l’aspect culturel, avec des cérémonies du thé ou de danses en kimono.»

Shahïn Ammane