Cossonay/Penthalaz (VD)

13 décembre 2011 07:00; Act: 13.12.2011 11:54 Print

Querelle de clochers autour d’une gare

par Caroline Gebhard - Les deux communes voisines sont incapables de se mettre d’accord sur l’appellation d’une station CFF partagée.

storybild

Il y a plus d’un siècle, la gare s’appelait Penthalaz-Cossonay. (Photo: Philippe Maeder/24H)

Une faute?

C’est une dispute qui pourrait bien remonter jusqu’au Conseil fédéral. Depuis 2007, Penthalaz et Cossonay se chamaillent au sujet du nom de la gare.

Pour la première, cela ne fait pas l’ombre d’un doute: la station CFF est située sur son territoire et doit porter son nom. Une requête a d’ailleurs été adressée à l’Office fédéral des transports (OFT). Mais dans le village voisin, on ne voit pas du tout les choses sous cet angle. «Cela fait plus de 100 ans que la halte porte seulement le nom de Cossonay», insiste Georges Rime, syndic du village. Selon les autorités, il est indispensable que l’appellation Cossonay perdure, pour le village et sa région. La Municipalité a donc trouvé une parade en proposant Cossonay-Penthalaz, proposition validée par l’organe délibérant hier soir.

«C’est dommage d’en arriver là par manque d’ouverture de nos amis du bas», a réagi un élu. L’histoire ne devrait toutefois pas s’arrêter là, puisque Penthalaz n’est pas près de lâcher l’affaire. «Pour moi, il faut entrer en matière sur Penthalaz-Cossonay», réagit la syndique, Isabelle Hautier. Elle ne veut pas aller plus loin en inversant les noms: «Je lâche déjà du lest en faisant cette proposition.»

Si les deux communes ne parviennent pas à se mettre d’accord, l’OFT tranchera. Et si cela ne suffit pas et qu’un recours soit déposé, c’est au Conseil fédéral qu’il reviendra de décider.