Lausnne

28 février 2011 17:29; Act: 28.02.2011 18:25 Print

Rejet du recours de l'UDC contre les dépenses

Le gouvernement vaudois a rejeté le recours de l'UDC contre certaines dépenses de ville de Lausanne dans le cadre des élections communales de mars.

Une faute?

Si la municipalité s'en félicite, le parti annonce qu'il poursuivra ses interventions sur cette problématique.

Dans un communiqué, Lausanne souligne lundi «sa satisfaction» après la décision rendue par le Conseil d'Etat contre le recours du 19 janvier. Celui-ci a été rejeté sur la forme et sur le fond, précise l'exécutif.


Propagande

Lausanne et son Bureau pour l'intégration des immigrés (BLI) se sont engagés dans une campagne intitulée «Votre ville, votre vie, votre choix». Elle vise à informer sur les élections et à favoriser la participation des étrangers à la vie politique.

Pour l'UDC, la campagne s'est transformée en office de propagande de nature à influencer le vote lors du scrutin. Il y a eu confusion, selon le parti, entre devoir d'information et meetings politiques aux frais du contribuable.

La ville rappelle que le coût de la campagne s'élève à 145'000 francs dont 95'000 francs sont pris en charge par la Confédération. Toutes les forces politiques ont été contactées pour prendre part à cette action civique, selon la municipalité.


UDC pas surprise

Claude-Alain Voiblet, secrétaire général de l'UDC Vaud et candidat à la municipalité lausannoise, s'est dit «pas surpris» de cette décision. Après avoir été entendu par la préfète socialiste, il s'attendait à un tel verdict. «On nous a reproché de ne pas avoir réagi plus vite», déclare-t-il à l'ATS.

«On ne pensait pas voir ça à Lausanne», explique Claude-Alain Voiblet. Il indique que l'UDC n'entend toutefois pas en rester là et poursuivra ses interventions aux niveaux cantonal et fédéral sur ce thème. Le financement par la Confédération d'une telle campagne fait problème, affirme-t-il.

(ats)