Lausanne (VD)

22 juillet 2014 23:06; Act: 23.07.2014 07:01 Print

Shops à réduire ou à fermer

par Frédéric Nejad Toulami - Des magasins doivent diminuer leur surface pour pouvoir rester ouverts en soirée et les dimanches.

storybild
Une faute?

«La police du commerce est venue mesurer au sol en mars, puis elle nous a indiqué ce qu’il fallait modifier dans un laps de temps donné pour ne pas être obligés de fermer le soir et le dimanche.»

Gérant avec sa fille d’une station d’essence dans le quartier de Chailly, Franco a dû se mettre au diapason du règlement communal (lire l’encadré). En effet, son affaire comprend un shop d’alimentation et même un espace de restauration. Le tout dépasse allègrement les 100 m2 autorisés au maximum pour rester ouvert en soirée, les dimanches et les jours fériés. Dans un premier temps, ils ont fait installer une séparation vitrée entre le bar et le shop. Ce dernier va voir sa superficie réduite. Leur confrère à l’avenue de Rhodanie a dû fermer plus tôt, en attendant les travaux nécessaires.

Le Conseil communal a prévu que les shops ouverts avant la modification de 2005 avaient jusqu’au 21 mars 2014 pour se conformer aux nouvelles normes. Or, la grande station BP (d'une surface de 154 m2) à la Blécherette a ouvert en 2006. Son gérant a dû céder en fermant désormais plus tôt. Mais il a mandaté un avocat. Il tente de jouer sur la proximité directe de l’aéroport lausannois afin de bénéficier du régime de la loi fédérale, plus souple en matière d’horaires, comme dans les gares CFF. Quant aux deux Coop Pronto en ville, celle de la place Chauderon a vite agi en dressant une paroi. Celle d’Ouchy jouit d’un sursis jusqu’en octobre, grâce au statut de zone touristique estivale.