Tribunal d'Yverdon (VD)

12 septembre 2016 15:07; Act: 13.09.2016 16:25 Print

Six ans d'abus sexuels sur une fillette: pas de prison

Un pédophile suisse d'une soixantaine d'années avait jeté son dévolu sur la fillette d'un couple d'amis de 2004 à 2009. Il a été condamné avec sursis.

storybild

La victime du pédophile a gardé son lourd secret jusqu'à l'adolescence. L'auteur des abus sexuels, lui, s'en tire avec du sursis.

Une faute?

«Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge.» Un couple domicilié à la Vallée de Joux (VD) peut faire sienne cette maxime de Voltaire. De 2004 à 2009, le mari et son épouse invitaient souvent chez eux un ex-employé communal lausannois, sans se douter que ce Suisse de 62 ans était un redoutable pervers. En secret, l’homme avait jeté son dévolu sur la fille cadette de la famille combière, née en 1997.
Le pédophile n’hésitait pas à épancher ses pulsions sexuelles alors que son épouse et leurs deux hôtes se trouvaient dans une pièce à côté. Baiser sur la bouche, langue tendue, caresse sur le sexe, masturbation...

Avec les enfants au camping

L’homme, qui avait toute la confiance du couple, a même pu prendre leurs deux enfants au camping de Penthalaz, durant l’été 2005. Il en a profité pour réitérer ses actes sexuels sur sa victime. Ce n’est qu’en février 2015, encouragée par sa patronne d’apprentissage, que l’ado est sortie du silence qui la minait depuis l’enfance. Le procès du sexagénaire s’est tenu mercredi à Yverdon-les-Bains. Interrogé sur ses motivations, l’homme a donné des explications pour le moins maladroites:
-Des amis vous invitent, vous léchez le sexe de leur fille de 7 ans. Comment vous vivez ça? interroge le président.
– J’allais là-bas pour apprendre à conduire à la maman.
– Et vous faites un bisou avec la langue à sa fille?
– Ma foi, oui...

Tort moral de 8000 fr

La procureure a requis une peine de 24 mois avec un sursis de deux ans. Elle a été partiellement suivie par le Tribunal. Le prévenu a été condamné pour actes d'ordre sexuels avec des enfants à une peine privative de liberté de 24 mois mais avec un sursis de quatre ans. Le Suisse de condition modeste devra aussi payer des acomptes mensuels de 240 fr à sa victime jusqu'à extinction du montant de 8000 fr. qu'il doit payer à titre de réparation du tort moral.

(apn)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

Si ce parasite avait escroqué 1000.- à l'état où à sa banque il aurait fini en taule!!!! C'est juste scandaleux! – Genevois

Courage Lolita... ça me révolte aussi tellement, c'est à vomir. J'y pense souvent... "eux", ils sortent libres du tribunal, et dans les rares cas où ils vont en taule, ils ont des thérapies et autres mesures de réadaptation. Nous, on reste des années comme ça, dans notre fange toutes seules, à essayer de survivre avec des petits boulots parce que incapable de mieux, sans presque plus d'amis, et à vivre toute seule car on peut plus avoir confiance en l'humain... ils imaginent même pas... – Stephanie_de_Monaco

Politiques, justiciers... Relisez vos procès et condamnations et dites-nous si sur le plan humain vous êtes en paix; si cet homme s'attaquait à vos enfants vous laisseriez cette justice s'appliquer, si votre enfant cauchemarde et mouille ses draps la nuit vous laisseriez cette justice, si votre enfant trouve à 10 ans cela "normal" qu'un vieux la touche vous laisseriez cette justice. Franchement, dites-le nous pour qu'on aille chez un psy pour laver notre cerveau et détruire nos convictions et notre innocence. – Aquiveutcroire

Les commentaires les plus populaires

  • Tipuce le 12.09.2016 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de justice

    C'est scandaleux, il y a une totale disproportion entre les faits et la peine. Je ne me reconnait pas dans cette justice

  • Paul Kazinski le 12.09.2016 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Drôle de justice

    Je serais vraiment pour une justice "chinoise" dans ce genre de cas. je n'arrive juste pas à y croire.

  • El Winner le 12.09.2016 17:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avis aux politiques

    A l'instar de la controversée Via Secura, le législateur devrait durcir la loi sur les infractions sexuelles!!! Quand on touche à une gosse, on devrait quand même etre plus sévèrement puni que quand on roule trop vite...

Les derniers commentaires

  • franco le 29.09.2016 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    il sont aussi fort quand france les procureurs

  • Nisil le 24.09.2016 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Etrange

    Bizarre, le 20minutes est le SEUL journal qui parle de cette affaire, la source, apn, ne veut rien dire, il n'y a aucun nom mentionné, aucun lieu précis, et les autres agences de presse ne mentionne pas cette histoire dans leurs dépêches... Ca pue la fausse info tout ça

  • Re Frederick le 24.09.2016 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Il va en prison ?

    ?? Je ne comprend pas le titre "pas de prison"? et en bas vous mettez 24 mois de peine privative de liberté ???donc prison ferme + sursis

  • pheonix74 le 21.09.2016 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    INTOX

    Comment pouvez vous écrire qu'il n'a pas écopé d'une peine de prison, alors même que dans l'article il est précisé qu'il a été condamné " pour actes d'ordre sexuels avec des enfants à une peine privative de liberté (=EMPRISONNEMENT) de 24 mois mais avec un sursis de quatre ans". Il serait raisonnable de ne pas s'amuser à faire des titres, pour simplement récolter des lecteurs.

  • Melany le 16.09.2016 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    5 longues années

    Cette fois ça y est, on a touché le fond ! Ce type a abusé durant 5 ans de cette gamine et il est condamné à 24 mois avec sursis... Le mec qui commence (passe du mental au concert) et se fait pincer la première fois aura une amende ? Je ne comprends pas et ça, me mets vraiment en colère contre notre système judiciaire !