Lausanne

14 février 2019 20:20; Act: 14.02.2019 20:26 Print

Succès pour le salon international du climat

Les points forts du salon international du climat ont été la conférence de l'aventurier Mike Horn et la maquette d'un bateau-nettoyeur.

storybild

Mike Horn s'est exprimé mercredi au salon international du climat. (Photo: Keystone)

Une faute?

La 2e édition du salon international du climat a rencontré un vif succès, se félicitent les organisateurs. En deux jours, il a rassemblé à Beaulieu Lausanne deux fois plus d'exposants et de visiteurs que l'an dernier.

Les points forts ont été la conférence, mercredi, de l'aventurier Mike Horn, invité d'honneur, et la présentation de la maquette du bateau-nettoyeur Le Manta d'Yvan Bourgnon. Ce navire révolutionnaire permettra de collecter et de traiter en masse les macro-déchets plastiques flottant sur les océans, avant qu'ils ne se fragmentent.

Des continents de plastique s'amassent dans les océans, à raison de huit millions de tonnes par an. «A terme, nous prévoyons 300 bateaux dans le monde entier, chacun étant capable de récolter 8 à 10'000 tonnes de déchets par an», a déclaré le navigateur franco-suisse, cité dans le communiqué des organisateurs publié jeudi au dernier jour du salon.

Deux entreprises récompensées

Catwalk, du nom de la compétition organisée durant le salon, a en outre permis à une quinzaine d?entreprises et startup de présenter leurs solutions. Deux d'entre elles ont été récompensées par un jury: Sedo Engineering SA, à Riddes (VS), fabricant de machines permettant la coloration de textiles avec un processus de courants électriques, et donc non polluants, et BioPencil, de Lima au Pérou, qui confectionne et commercialise des crayons à base d?algues, au lieu de bois.

Le public a eu l'occasion d'apprendre des gestes simples tout au long d'un parcours didactique au terme duquel il devait ressortir avec des clés pour réduire l'impact de chacun sur la planète. Il a aussi pu se rendre compte de l'évolution écologique des produits dans un musée des anciennes technologies.

Vers une 3e édition

A côté d'anciens objets encore sur le marché, toute une série de nouvelles solutions étaient exposées: d'une paille conçue en matière biodégradable à une lampe fonctionnant à l?eau salée, en passant par des hochets pour bébé faits de matière végétale et de colorants naturels, écrivent les organisateurs.

Fort de ce nouveau succès, après la première édition qui s'est tenue à Genève en 2018, le salon international du climat tiendra une troisième édition l'an prochain. Les dates et le lieu seront communiqués ultérieurement.

(nxp/ats)