Hôpital de Rennaz (VD)

23 novembre 2019 13:34; Act: 23.11.2019 14:20 Print

Tous les patients ont été transférés en 3 semaines

En trois semaines, 84 patients ont été transférés vers le nouvel établissement en provenance de Monthey, Montreux, Vevey et Aigle.

Sur ce sujet
Une faute?

Le déménagement à l'Hôpital Riviera-Chablais de Rennaz (VD) s'est achevé vendredi. En trois semaines, ce sont 84 patients, dont 7 enfants, qui ont été transférés vers le nouvel établissement en provenance de Monthey, Montreux, Vevey et Aigle.

Au début du processus, l'hôpital prévoyait le déplacement de près de 200 patients. Mais pour éviter des transferts inutiles, «les services cliniques ont encouragé les retours à domicile et les transferts vers d'autres institutions en amont du déménagement», explique l'établissement dans un communiqué. Il précise que le déménagement «s'est bien déroulé».

Le voyage vers Rennaz s'est fait avec la collaboration de la protection civile, de transport handicap et des sociétés d'ambulances. Côté matériel, ce sont environ 33'000 m3 de mobilier, matériel et équipements qui ont été déménagés.

Les sites d'Aigle, Monthey (à l?exception de sa permanence médicale), Montreux et Vevey Samaritain ont désormais fermé leurs portes. Aigle et Montreux, qui abritent encore du personnel administratif, seront vidés, puis rendus à leurs propriétaires en vue de leur future affectation.

Le site d'Aigle sera vendu à l'Etat de Vaud en vue de la construction d'un gymnase. A Montreux, c'est un nouveau quartier qui sera bâti à la place de l'hôpital. Monthey et Vevey Samaritain seront rénovés avant d'accueillir chacun une clinique de gériatrie et réadaptation. Dans l'intervalle, les sites de Mottex et Vevey Providence restent en activité, puis seront eux aussi vendus.

A l'issue d'un processus de 20 ans, l'Hôpital de Rennaz avait été inauguré en août dernier. Le projet, qui a connu de nombreux soubresauts, a coûté 390 millions de francs. Le bâtiment, construit en bordure de l'autoroute, présente une capacité de 310 lits, extensible à 360 ainsi que 48 places ambulatoires.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Infirme Hier le 23.11.2019 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte !

    Super tout le monde a déménagé, mais dans quel état !!! Regardez les infirmières... à part pleurer sous la pression et donner leur démission ! Super gestion ... en façade

  • Istvan Sorley le 23.11.2019 18:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai été transféré depuis Montreux...

    ...et c'est fabuleux. Tout marche, les repas, excellents, sont servis à l'heure prévue. Le personnel semble heureux de ce changement, surtout ceux qui travaillaient dans un milieu un peu vétuste. Le confort est impeccable, on ne remarque rien de l'immense défi logistique qui a eu lieu. Je ne comprends pas les pleurnichards qui s'offusquent parce que la cuillère n'était pas du bon côté de l'assiette. Qu'ils aillent se faire soigner dans n'importe quel hôpital public hors de Suisse, ils comprendront alors la chance d'avoir un service de ce niveau ici. Bravo à Robert Meier, beau boulot !

  • Willy le 23.11.2019 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hôpital pas prêt

    Mon papa est actuellement hospitalisé dans cet hôpital et rien n'est prêt. Hôpital est encore en plein travaux, les ascenseurs ne fonctionne pas, les employés sont perdus, il n'y a pas le matériel nécessaire et le comble, il fait 18 degrés dans les chambre et personne n'arrive à changer cela car il n'y a pas de chauffage ou ventilation. La cata cet hôpital.

Les derniers commentaires

  • Sensé le 24.11.2019 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    Rennaz déjà condamné

    Seulement 84 patients à Rennaz? Aïe, cet hôpital est d'ores et déjà condamné, car ce n'est pas avec si peu de patients qu'il arrivera à être rentable! Il lui en faudrait au moins le triple pour y arriver, en sus des consultations aux urgences! Vu son emplacement plus aucun patient habitant entre Montreux et Vevey ne s'y rendra, préférant aller au CHUV, plus facilement accessible par les transports publics sans risquer d'être coincé dans les bouchons!

  • Future Maman le 24.11.2019 16:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut mieux faire

    J'y suis allée en urgence, après être passé au tri des urgences j'ai été envoyée d'un service à l'autre car personne ne savait me dire où je devais aller exactement. Médecins et infirmières étaient perdus et 3 heures 30 ont passé avant que je sois prise en charge. Sans compter les sols des couloirs et les ascenseurs encore en travaux... Il y a très clairement de quoi s'améliorer...

  • Suivez le guide. le 24.11.2019 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    autant allez au CHUV

    état des lieux de la région de l' hôpital, hors mis que se soit un furoncle couleur brun chiatique, compter avec les odeurs de porcherie, poussière carrière (Villeneuve), de grailles et d'huile rance (fastfood) de la déchetterie de la Satom, accès à la zone artisanale, Route des 2 chênes, catastrophique, proximité de l' autoroute ses gaz d'échappement et poussières de la route, sans compter les fériés-Valais Fribourg ou la zone est en surcharge de trafic( frontaliers) en été à la tombée de la nuit c' est MousticLand, un village devenu hideux avec ses immeubles dortoir.

  • SN le 24.11.2019 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand les rideaux?

    un vrai aquarium, pas de rideaux aux fenêtres. Aucune intimité. mon papa est hospitalisé depuis 4 jours. mêmes les jardiniers peuvent voirent les patients couchés ou en train de s'habiller.

    • L e Bookmaker le 24.11.2019 11:29 Report dénoncer ce commentaire

      @SN.................

      c' est normal c' est fait pour, quand on passe devant, regarde et on pourra ouvrir des paris sur quel patient va trépasser en premier..

  • Chercher LePositif le 24.11.2019 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'il vous plaît messieurs dames

    Au lieu de critiquer arrêter d'aller aux urgences pour une toux mais pour de vraies urgences par exemple et laisser la place aux vraies urgences. Ensuite pour cet hôpital, même si je n'aime pas les frontaliers, il n'y a pas assez de personnel qualifié Suisse qui veut/peut/accepte de travailler donc il faut bien trouver le personnel là où il est, c'est comme dans l'hôtellerie... ensuite un bâtiment neuf, il faut quelques semaines pour que tout soit fonctionnel et que tous trouvent leurs marques. Bref l'être humain aime tellement voir le négatif au lieu de chercher le positif... bon dimanche

    • Super le 24.11.2019 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Chercher LePositif

      Il ne faut pas annoncer cette ouverture comme un hôpital dernière génération alors qu il s agit que d un centre de soins ! Afin de diriger les patients sur Lausanne ou SIon .

    • Lecarougeoix@gmail.com le 25.11.2019 05:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Navrant

      Quand c'est pas près, ont ne fait pas de transfert, c'est le personnel et les patients qui dégustent, mais c'est la rentabilité qui prime, vraiment navrant