Vaud

25 juin 2019 12:34; Act: 25.06.2019 13:06 Print

Transition énergétique: au-delà des espérances

La conseillère d'État Jacqueline de Quattro a évoqué mardi le plan vaudois pour la transition énergétique, qui est une réussite.

storybild

Jacqueline de Quattro, conseillère d'État vaudoise, a estimé mardi que «c'était bien avant» la Stratégie nationale 2050, adoptée en 2017. (Photo: Keystone/Photo d'archives)

Sur ce sujet
Une faute?

Le plan vaudois à 100 millions de francs pour la transition énergétique a dépassé ses objectifs, estime le gouvernement. Outre les nombreux progrès enregistrés, il a induit des investissements à plus de 300 millions de francs.

Lancé en 2012, le plan pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique «a largement contribué à lancer la transition énergétique dans notre canton et le futur plan climat», note Jacqueline de Quattro.

«C'était bien avant»

Citée mardi dans le communiqué, la conseillère d'État souligne que «c'était bien avant» la Stratégie nationale 2050, adoptée en 2017. Près de 500 projets photovoltaïques ont ainsi été soutenus. L'installation de batteries de stockage et le stockage virtuel ont pu également bénéficier d'une aide financière.

Dans tous les domaines, le plan à 100 millions de francs s'est révélé utile, selon le gouvernement vaudois. Biomasse humide, bois-énergie, assainissement du parc immobilier, audits énergétiques, économies dans l'industrie ou encore recherches dans les Hautes Écoles, la liste des réalisations est longue.

Outre les mesures touchant directement la transition énergétique, le plan a généré des retombées financières en matière notamment de nouvelles technologies propres, note le Canton. Les investissements induits dépassent les 300 millions de francs, «là où ils sont mesurables».

(nxp/ats)