Lausanne

27 août 2019 16:29; Act: 27.08.2019 16:30 Print

Les coulisses du «cerveau» de la future gare CFF

Le renouvellement des installations de sécurité et de gestion du trafic ferroviaire à la gare de Lausanne se poursuit avec le forage d'un tunnel à câbles.

Le nouvel ouvrage, long de 620 mètres et construit à 25 mètres de profondeur, passe sous la gare.
Une faute?

Un nouveau tunnel à câbles a été foré sous la gare de Lausanne dans le cadre de Léman 2030 et de la construction d'un nouvel enclenchement servant à gérer le trafic ferroviaire. Il est en cours d'équipement tout comme le bâtiment qui l'abritera.

Les travaux ont débuté en 2016 avec pour objectif de remplacer d'ici 2020 les installations de sécurité et de gestion du trafic qui datent de 1963. Le périmètre du projet va du pont du Languedoc à l'ouest jusqu'à la Conversion et Pully à l'Est, précisent les CFF.

Les éléments à remplacer sont les installations intérieures et extérieures, ainsi que le tunnel à câbles. Le nouvel ouvrage, long de 620 mètres et construit à 25 mètres de profondeur, passe sous la gare de Lausanne. Il a été foré grâce à un micro tunnelier. La quantité de matériaux évacuée est de 9'800 m3, soit environ 820 camions.

Mesure prioritaire

Il s'agit d'une mesure prioritaire pour le développement de l'offre ferroviaire nationale et régionale. Les travaux des voies de la gare de Lausanne ne pourront en effet démarrer qu'une fois ce chantier réalisé, poursuivent les CFF. Le renouvellement de ces installations étant la condition préalable aux travaux d'extension de la gare de Lausanne.

La mise en service est prévue en novembre 2020 pour une fin des travaux agendée à 2021. Les coûts sont estimés à 89 millions de francs.

(nxp/ats)