Vaud

08 octobre 2017 10:58; Act: 08.10.2017 11:09 Print

Travaux de renaturation à l'embouchure de la Broye

Un chantier devisé à plus de 4,3 millions de francs et prévu jusqu'en mai 2018 va redessiner le delta de la Broye, à Salavaux.

storybild

L'embouchure de la Broye fait partie d'une réserve d'oiseaux d'eau et migrateurs d'importance nationale et internationale. (Photo: dr)

Une faute?

Le canton de Vaud lance lundi un vaste chantier à l'embouchure de la Broye dans le lac de Morat. L'objectif de cette intervention: redonner une dynamique naturelle à la rivière et à la zone alluviale.

Ces travaux d'envergure portent sur un tronçon de 350 mètres du cours d'eau et sur une portion de 450 mètres des rives du lac. Ils vont permettre de créer une vaste zone alluviale de plus de onze hectares dans laquelle les dynamiques naturelles vont reprendre leurs droits, a annoncé le Département cantonal du territoire et de l'environnement (DTE).

Le lit de la Broye sera ainsi dévié pour retrouver son tracé original d'avant la correction. Plusieurs bras morts vont être créés, notamment dans le tracé actuel de la rivière, et une lagune sera aménagée dans la roselière en rive gauche.

Delta naturel

L'intervention, qui doit s'achever à la fin du mois de mai 2018, restaurera les qualités du site en le transformant en un vaste delta naturel. Elle prendra également en compte les besoins de la population et des usagers. Un sentier didactique, le déplacement de certaines places d'amarrage et une butte artificielle sont en effet incorporés au projet.

Ce chantier de renaturation est le plus important mené jusqu'à maintenant sur le territoire vaudois. Il illustre les efforts fournis par le DTE en matière de renaturation des cours d'eau, relève le communiqué.

«Quelque 150 kilomètres de rivières ont été identifiés comme devant faire l'objet de mesures prioritaires au cours des prochaines décennies dans le canton», rappelle à ce titre Jacqueline de Quattro, conseillère d'Etat en charge du DTE.

Oiseaux d'eau et migrateurs

Conduits dans le cadre d'une entreprise de correction fluviale intégrant la commune de Vully-les-Lacs, ces travaux sont devisés à plus de 4,3 millions de francs. La Confédération en prendra 80% à sa charge, l'Etat de Vaud 15% et la commune les 5% restant.

L'embouchure de la Broye figure notamment à l'inventaire fédéral des zones alluviales d'importance nationale. Elle fait également partie d'une réserve d'oiseaux d'eau et migrateurs d'importance nationale et internationale.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Canard Du Vully le 08.10.2017 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive La Broye

    Une excellente initiative pour ce lac, la faune et La flore . Cela va lui faire du Bien.

  • Antoine de Fribourg le 08.10.2017 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    En attendant

    En attendant peut-être qu'on en fasse autant du triste corridor à eau qu'est devenue la Broye entre Moudon et le lac de Morat

  • Robin le 08.10.2017 11:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Renflouer les caisses de prévoyance plutôt que ren

    Je suis content qu'on prenne soin de nos cours d'eau et de la faune qui y vit en les renaturalisant tel qu'on le fait avec le Rhône en Valais. Maintenant ce qui me dérange c'est qu'il y a 50 à 100 ans en arrière on a canalisé ces rivières sur des km avec des lignes tirées au cordeau et maintenant on revient en arrière et c'est ça qui me dérange. Quand je vois le coût de ces travaux, des fois l'état devrait plutôt verser ces montants dans les caisses de prévoyance au lieu de chaque fois nous faire voter des solutions pour renflouer ces caisses de prévoyance, prétendant qu'il n'y a pas d'argent et en prenant encore plus chez le peuple....

Les derniers commentaires

  • Dann le 09.10.2017 06:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aïe aïe aïe...

    Chassez le naturel, il revient en payant. C'est fou ce que la politique peut faire comme conneries. On canalise, on "décanalise".. et ça nous coûte. Laissons faire la nature, elle est moins tarée que les écolos. Et elle n'a pas besoin d'eux.

    • stephane le 09.10.2017 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dann

      Tiens, voilà notre entrepreneur préféré qui n'aime pas les écolos. C'est un peu comme les féministes, on s'en passerai bien mais sans eux vous ne bougerai pas un doigt...

    • Dann le 09.10.2017 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @stephane

      Eux non plus à part faire ch..r le monde sans aucun résultat. Pourriez-vous me donner les raisons de la disparition des écolos en Suisse? Merci de me répondre sans évoquer les critères bidon propres aux écolos.

    • Tagada le 09.10.2017 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @stephane

      Il est vrai que pour faire avancer lécologie , rien ne vaut un écologiste en 4x4 diesel pour monter à son chalet ou son bord de rivière pour pêcher

  • Momo le 08.10.2017 21:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la Braye

    Ben quelle idée. 500´000.- par mois pour redessiner un cours d'eau. Ne dit-on pas que la nature reprend le dessus. Y a qu'à voir après le Lothar. On ne voit presque plus ses plaies. On ferai mieux de mettre cette argent pour garder les installations de la Braye pour skier cet hiver. Car je viens d'apprendre que Morgins ne ferme pas ! Charmey ne ferme pas ! Y a vraiment un problème dans ce canton de Vaud.

    • Louis D'En-bas le 08.10.2017 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Momo

      Excellente idée chère Momo. Ils pourraient aussi vider le lac de Rossinière de toute cette terre, de toute cette vase. Il devient vraiment dégueu votre lac là-haut. Y a t il encore des truites ?

  • Martin Pecheur le 08.10.2017 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petits poissons

    Et pour les pêcheurs quels changements???

    • P. Marmy le 09.10.2017 06:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Martin Pecheur

      Ensuite, ils vont interdire la pêche, la chasse et les balades dans ce secteur...

  • Mr.P le 08.10.2017 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oiseaux de fer

    Cool...ayant habiter Salavaux je peux vous dire que se village et cette zone "naturelle" est sous le couloir d'atterrissage de l'aéro de Payerne...et je sais pas trop se que largue les FA/18 et autre F5 avant d'atterrir mais s'était pas des confettis, et sa rendait bien collants se qui traînait sur ma terrasse...bref amusez vous les oiseaux, vos chants sont bien plus sympa que ceux de la base de Payerne^^

    • sefww le 08.10.2017 16:53 Report dénoncer ce commentaire

      rfsrf

      ahah fallait plutôt surveiller votre cheminée car ça fait 20 ans que j'y habite et jamais constaté ça!

    • Spirou le 08.10.2017 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mr.P

      Alors comme ça vous avez passé une belle journée, car aujourd'hui pas d'articles sur ( contre) l'armée ... Hé oui ça défoule et surtout quel travail de recherche pour associer le delta de la Broye à Salavaux et l'armée ...

  • Claude le 08.10.2017 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce ne sont pas les oiseaux à plumes qui coûtent

    Et pourquoi les prédécesseurs des fonctionnaires actuels avaient préconisés une correction des cours deau, que nous citoyens et citoyennes, avaient payé par nos impôts une première fois? Devrons nous payer une 3ème fois lors de la retraites des spécialistes actuels, également payés par nos impôts?

    • Al Laclairefontaine le 08.10.2017 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Claude

      Mieux vaut les payer à rien faire. Au moins ils ne font pas de conneries