Lausanne

28 février 2011 16:38; Act: 28.02.2011 17:33 Print

Trois hommes agressent un juif au centre-ville

L'assistant du rabbin a été molesté par trois individus aux abords de la synagogues. La CICAD dénonce «un des actes antisémites les plus graves en Suisse de ces dernières années».

Une faute?

Selon des informations transmises par la Communauté Israélite de Lausanne et du canton de Vaud (CILV), le nouvel assistant du rabbin «en poste depuis quelques jours seulement» s'est fait agresser, mercredi 23 février en fin de soirée, alors qu'il quittait les abords de la synagogue.

«Un groupe de trois individus a abordé l'homme qui portait un chapeau et une barbe et lui a demandé s'il était juif. Lorsque celui-ci leur a répondu que c'était le cas, il s'est fait aussitôt traité d'«espèce de sale juif». Les trois hommes lui ont alors assené plusieurs coups de poings et coups de pieds», explique Johanne Gurfinkiel, secrétaire générale de la Coordination Intercommunautaire contre l'Antisémitisme et la Diffamation (CICAD).

Sauvé par l'intervention de passants

«L'homme a été secouru par des passants. L'intervention rapide des services de police aura aussi permis d'appréhender deux des trois agresseurs. Tous les trois étaient de type nord-africain. Les deux qui ont été interpellés ont 16 ou 17 ans. Le troisième est plus âgé. L'assistant du rabbin, qui a porté plainte, ne souffre finalement que de quelques ecchymoses. Il a notamment été touché au nez», précise Johanne Gurfinkiel.

«Ce n'est pas une agression anodine. Il s'agit même de l'un des actes les plus graves auxquels des juifs sont confrontés en Suisse ces dernières années et la CICAD est convaincue que les services de police feront toute la lumière sur cette affaire. Il appartient également à nos autorités de se mobiliser pour dénoncer publiquement avec la plus grande fermeté l'agression antisémite qui s'est produite et de prendre les mesures qui s'imposent», conclut-il.

(20 minutes)