Centre EVAM de Nyon (VD)

05 janvier 2011 17:29; Act: 05.01.2011 17:58 Print

Trois policiers blessés dans une rixe au couteau

Un contentieux entre résidents du foyer de Nyon de l'Établissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM), a dégénéré en bagarre générale mardi en fin de soirée.

Une faute?

Mardi 4 janvier 2011, peu après 23h00, le surveillant du foyer EVAM de Nyon était avisé que de l'argent avait disparu d'un casier appartenant à un résident. Immédiatement le climat s'est détérioré et une quarantaine de ressortissants nigérians excités, se sont déplacés à proximité de la chambre d'un ressortissant nord africain, affirmant qu'il était responsable de ces faits.

A cet endroit, le surveillant a tenté de repousser ces hommes et durant la bousculade, un des protagonistes a planté à plusieurs reprises un couteau dans la cuisse gauche de l'individu nord africain, le blessant.

Bagarre générale

S'en est suivi une bagarre générale impliquant la plupart des nonante résidents présents. Un important dispositif policier a été dépêché sur les lieux. Dans un contexte hostile, les forces de l'ordre ont fouillé l'établissement à la recherche de l'auteur des coups de couteau et la victime a été prise en charge par une ambulance et transportée à l'hôpital de Nyon. Ses jours ne sont pas en danger.

L'auteur des coups de couteau interpellé

L'auteur a été interpellé peu après. Il a été conduit au poste de la police locale, à disposition des inspecteurs de la police de sûreté.

Lors des recherches à l'intérieur du bâtiment, de nombreux objets et matériaux ont été lancés en direction des policiers. Afin de contenir ces personnes et pour leur sécurité, les forces de l'ordre ont fait usage de spray au poivre dans les locaux et à l'extérieur. Les camarades de l'auteur ont tenté d'empêcher les policiers de quitter l'endroit avec lui en leur lançant des pierres et des extincteurs.

La victime est un ressortissant algérien et l'auteur un ressortissant nigérian, tous deux âgés d'une vingtaine d'années. Ce dernier a été mis à disposition du procureur de l'arrondissement de la Côte qui a ouvert une instruction. Les investigations sont menées par les inspecteurs de l'unité judiciaire, en collaboration avec les inspecteurs de la région Ouest de la police de sûreté.

Durant cette intervention, trois policiers ont été blessés aux jambes et aux bras.

Ces faits ont nécessité l'intervention d'une patrouille de la police municipale de Nyon et de deux de Morges, avec un chien, de onze patrouilles de la gendarmerie ainsi que d'une patrouille canine et une ambulance du Centre de secours et d'urgence (CSU) de Nyon.

(comm)