Prilly (VD)

06 février 2018 07:02; Act: 07.02.2018 11:20 Print

Trop bruyante, une église suscite l’ire de ses voisins

par Xavier Fernandez - Les chants d'une communauté évangélique brésilienne installée dans un locatif exaspèrent les habitants. Qui ont appelé la police.

storybild

Une quarantaine de fidèles prennent part aux cérémonies dans cette église, située au pied d'un immeuble locatif. (Photo: DR)

Une faute?

Chaque dimanche, mais aussi parfois en semaine, les chants de l’église évangélique brésilienne La maison du potier résonnent à l’avenue du Chablais 43, à Prilly. Qualifiés de nuisance sonore par plusieurs voisins, ils sèment la discorde au sein de ce bâtiment. «On ne s’entend même plus discuter», tonne un voisin.

Après avoir ouvert ses portes en avril 2017, l’église n’a pas tardé à provoquer une levée de boucliers. Une plainte signée par plusieurs locataires a été déposée auprès de la régie Wincasa en septembre de la même année. «Nous avons d’abord discuté avec les responsables. Ils nous ont bien accueillis et nous avaient promis de faire le nécessaire. Mais, les semaines passant, nous n’avons constaté aucun changement. Alors nous sommes passés à la vitesse supérieure», poursuit le voisin.

De son côté, la régie immobilière a pris contact avec le titulaire du bail, un artisan actif dans le domaine de la construction. Celui-ci s’étant installé ailleurs, il sous-loue désormais les locaux en question. Et, puisque aucune nouvelle plainte ne lui est parvenue depuis, Wincasa a finalement considéré que le problème était réglé.

Pour les voisins, toutefois, la situation n’a pas évolué... jusqu’à dimanche dernier et la visite des forces de l’ordre. «Nous allons désormais baisser le son autant que possible. Ainsi, il sera impossible qu’on nous entende ailleurs que dans nos locaux», promet Lindi Oliveira, membre de la congrégation.

Ecoutez des extraits de la ferveur des fidèles, tels que les perçoivent les habitants de l'immeuble: