Suisse

08 mars 2019 09:14; Act: 08.03.2019 11:33 Print

Uber a enlevé un service sur son application

par Frédéric Nejad Toulami - La société californienne a mis fin à la possibilité de réserver une course à l'avance. Contrairement à ses concurrents.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

«Vous pouvez planifier une course dans presque toutes les villes où le service Uber est disponible.» Ça, c'était avant. Mais depuis le mois passé, la société Uber a mis fin discrètement en Suisse à cette fonctionnalité, introduite il y a environ deux ans dans notre pays. Présente sur l'app, elle permettait de commander sur votre smartphone de 15 minutes à 30 jours à l'avance une voiture à un lieu déterminé. Tout en précisant cependant ne pas garantir à 100% qu'un chauffeur serait alors trouvé à l'heure dite: «Dans les rares cas où nous ne parvenons pas à en trouver un, vous êtes prévenu à la fin de votre fenêtre horaire.»

Sondage
Est-ce que vous avez l'habitude de prévoir et d'anticiper une course en taxi/en Uber?

D'abord introduite aux États-Unis, cette fonctionnalité s'est ensuite généralisée dans des villes européennes puis suisses. Alors, pourquoi y avoir mis fin au bout de deux ans? «En raison d’un nombre trop restreint d’utilisateurs, explique l'attaché de presse d'Uber. La planification d’une course a été désactivée de l’application, car la vaste majorité des utilisateurs suisses préfèrent le mode «sur demande» qui fait aussi le succès du service. C’est désormais uniquement ce mode qui est disponible en Suisse.»
Mais cette planification est pour l’heure toujours disponible avec Uber en France et aux États-Unis.

Toujours possible de réserver une course

Pas d'inquiétude pour les adeptes de l'anticipation, les concurrents proposent toujours la réservation à l'avance. Comme le romand Driven: «C'est possible de planifier une ou plusieurs courses, mais seulement à travers notre site web pour l'instant, précise Mohab Kamel, responsable du développement de la société. Et ce sera intégré à la prochaine version de l’application. Il s’agit de vraies réservations où l’on vous attribue un chauffeur spécifique, et non une recherche automatique de l’application avant l’heure de votre réservation.»

Quant à la centrale lausannoise d'appels des taxis avec licence, Taxi Services, elle offre la possibilité de réserver une voiture soit par téléphone soit sur l'application. «Celle-ci va d'ailleurs être globalement améliorée ce printemps, assure le directeur, Jean Lazega. Et on mettra l'accent sur le prépaiement par carte de crédit.» Mais la fonctionnalité pour planifier une course est-elle utilisée avec succès? «Nous ne nous posons pas cette question, car nous sommes un service public bénéficiant d'une concession», déclare Jean Lazega.