Brigandage

10 mars 2011 20:40; Act: 10.03.2011 20:50 Print

Un appartement cible d’un vol violent

par Joël Burri - Menacée physiquement, une femme a vu trois individus saccager son domicile des Tavernes (VD) pour la dépouiller.

Une faute?

Un brigandage a eu lieu vendredi 4 mars en pleine journée dans un village près d’Oron. Vers 10 h 15 trois malfrats se sont introduits dans un bâtiment abritant une entreprise et un appartement. Ils se sont rendus dans le logement et ont neutralisé le berger allemand de la famille avec un spray au poivre. Ils ont ensuite menacé d’un bâton la maîtresse de maison pendant qu’ils la dépouillaient. «Ils ont cassé les meubles pour en prendre le contenu», révèle une proche de la famille.
Les brigands ont ensuite pris la fuite en abandonnant l’habitante gisant sur le sol. Fortement choquée, elle a, de plus, été incommodée par le spray au poivre «Elle ne pouvait plus respirer et a ressenti de fortes douleur au thorax. Et elle a souffert encore plusieurs jours des effets des gaz, explique la proche. Et ses fils ont aussi été très choqués de voir leur maman dans un tel état.»


«Les individus courent toujours», reconnaît Olivia Cutruzzolà. Un important dispositif policier a pourtant été mis en place. La voiture que les malfrats avaient volés auraient été retrouvée à Moudon, sur une place de parc.


Ce type de vol avec violence est heureusement exceptionnel. «Dans des logements, nous en avons dénombré deux en 2009 et trois en 2010.» Appelés «brigandage» en Suisse, ils sont aussi connus sous le nom de «home jacking», reprenant la terminologie du droit français. Les vols violents sont, par contre, plus fréquents dans les commerces et stations services.