Oron (VD)

11 janvier 2019 09:36; Act: 11.01.2019 16:03 Print

Incendie mortel dans un bâtiment du vieux bourg

Le propriétaire d'une vénérable bâtisse de la cité a péri dans les flammes, dans la nuit de jeudi à vendredi.

storybild

Le bâtiment abrite la librairie du Midi. Le toit et les étages sont détruits. (Photo: lecteur reporter)

Une faute?

Le bâtiment qui abrite la Librairie du Midi, au cœur du vieux bourg d'Oron (VD), a été ravagé par les flammes dans la nuit de jeudi à vendredi. Son propriétaire, un homme de 86 ans qui vivait à l'étage supérieur et qui, selon «24 heures,» était député dans les années 1970, a été tué. «Il vivait seul depuis quelques jours, témoigne Philippe Modoux, syndic de la ville. Son épouse venait d'être placée dans un EMS... C'est dramatique.»

Un locataire, perché sur le bord de sa fenêtre, a pu être extrait juste à temps au moyen d'une grande échelle, indique la police cantonale vaudoise. Les immeubles attenants, également sinistrés, ont été évacués préventivement. Certains locataires ont pu être accueillis par des proches tandis que d’autres ont été logés dans la salle communale mise à disposition par les autorités. Un abri a été ouvert par le personnel de la protection civile vaudoise afin de loger provisoirement les personnes lésées. Les causes de l'incendie font actuellement l'objet d'une enquête.

«Bâtiment emblématique»

C'est une patrouille de police qui passait par là qui a repéré le fort dégagement de fumée. Un important dispositif de pompiers, police et protection civile a été mis en place et le restera une bonne partie de la matinée. Les lignes de bus ont été momentanément déviées.

En plus de l'aspect humain, c'est tout un pan de l'identité du bourg qui s'en est allé. «C'est un bâtiment emblématique de notre ville, reprend l'élu. Avec une librairie au rez et des appartements au-dessus, dont celui du défunt. Avant, il y avait une quincaillerie, ici. Ce matin, il ne reste que les murs...»

Le toit et les étages ont été totalement détruits. La librairie a été épargnée par le feu, mais fortement endommagée par l'intervention. «Je ne pense pas qu'elle pourra rouvrir de sitôt», conclut l'élu.

(frb)