Saint-Prex (VD)

15 août 2012 20:01; Act: 15.08.2012 20:15 Print

Un dôme flottera sur le festival

Une installation étonnante a fait son apparition au coeur du vieux bourg, mercredi. Il s'agit du nouveau toit du Saint-Prex Classics, conçu à l'EPFL.

Une faute?

Le dôme «Luna» a été installé mercredi au-dessus de la scène et des gradins du festival de musique de Saint-Prex (VD). Unique en son genre, il devrait être gonflé à l'hélium l'an prochain afin de pouvoir s'élever dans les airs et dégager complètement l'espace en cas de beau temps.

Budgetées à 2,7 millions de francs, les installations temporaires pour le St-Prex Classics sont prises en charge pour 1,8 million par la multinationale brésilienne Vale International, installée dans la commune et en délicatesse avec le fisc suisse. Les gradins et la scène couvrent la Place de l'Horloge et peuvent accueillir quelque 700 spectateurs.

Véritable emblème du festival, la coiffe de 25 mètres de diamètre doit protéger le public en cas d'intempéries. Déposé mercredi sur son anneau en aluminium, cet hémisphère de polyamide ne sera gonflé cette année qu'à l'air chaud afin de vérifier tous les dispositifs techniques et la sécurité.

Si tout va bien, le dôme devrait être rempli d'hélium en 2013 et pouvoir s'élever alors dans le ciel afin de donner au lieu une véritable ambiance d'open air. Sorte de «toit volant» retenu par des filins, la demi-sphère devrait être visible loin à la ronde et devenir le signe distinctif de la manifestation. Le projet a été conçu à l'EPFL.

La 7e édition du St-Prex Classics se déroulera du 23 août au 2 septembre. Elle accueillera notamment le pianiste Murray Perahia, le violoniste Nigel Kennedy, le Sinfonietta de Lausanne dirigé par Jacques Attali, la soprano Natalie Dessay ou le violoncelliste Gautier Capuçon.

(ats)