Vaud

05 janvier 2016 20:55; Act: 06.01.2016 12:18 Print

Un mensonge pour sauver une enquête

par Frédéric Nejad Toulami - Le Ministère public et la police cantonale sont empêtrés dans une affaire désormais entre les mains du Tribunal fédéral. Explications.

storybild

(Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

L’imbroglio prend racine dans un fait divers qui a débuté l’été dernier. Un magistrat vaudois a ordonné à la police l’interpellation d’un individu le 1er juillet 2015. L’opération, confiée au Détachement d’action rapide et de dissuasion (DARD), a été menée vers midi en pleine rue à Chavan­nes-près-Renens.

Extrait manu militari de sa voiture, aveuglé, menotté et emmené au centre de police de la Blécherette, le Macédonien d’origine albanaise sera libéré quelques heures plus tard avec des excuses: il s’agissait d’une «erreur». Mais ni le procureur ni les forces de l’ordre n’avaient alors prévu que l’individu se répandrait dans des médias pour crier à la bavure le lendemain.

«20 minutes» est en mesure de révéler que ce trentenaire n’est pas au-dessus de tout soupçon. Il était sur écoute ­téléphonique depuis des semaines, comme d’autres individus, dans le cadre d’une vaste instruction pénale portant sur un gros trafic de drogue. Son arrestation n’avait cependant pas permis d’obtenir des preuves à charge contre lui.

Contraint de le relâcher, les enquêteurs et le procureur ont alors élaboré une «stratégie de communication vis-à-vis des médias», avec l’accord du procureur général, comme l’atteste un document de la Chambre de recours pénale. Pour éviter de déflorer la vaste enquête en cours, la police a prétendu que la bavure était due à la voiture utilisée par le Macédonien, identique à celle recherchée dans une autre grave affaire judiciaire.

Devant ce mensonge, le conducteur a exigé la récusation du procureur pour procédé déloyal. Elle a été refusée par le Tribunal cantonal en novembre 2015. Le dossier est désormais au Tribunal fédéral.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

Bizarrement l'épouse de ce "malfrat" avait fait tout un scandale lors du premier article, ameuter tout les réseaux sociaux, crier à l'erreur judiciaire, délit de sale gueule etc... Mais aujourd'hui, pas une réaction.... Peut-être que la justice n'as pas fait tout juste, mais je doute qu'elle ait fait tout faux aussi... Car on mets pas qqn sur écoute comme ça... – Ramil Yuldachev

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Aimard le 06.01.2016 02:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ras le bol des dealers des Balkans

    Sans vouloir défendre la police, nous habitons Clarens qui est devenu une vaste plateforme du trafic de drogue, des personnes principalement originaire des Balkans qui roulent dans de luxueuses voitures font leur marché leur business au yeux de tout le monde juste à coté de l'école primaire de Vinet. La police est au courant de cette situation ne peut rien faire malgré les plaintes de habitants du quartier. Ces dealers sont malins et malgré la situation qui dure depuis années rien ne se passe, on peut comprendre que les forces de l'ordre doivent mettre en place des mesures adéquates !

  • Berni le 06.01.2016 03:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au trou

    Vive la police ! Il est temps d'utiliser des méthodes à la hauteur des voyous et de leurs avocats sans scrupule. Au trou les dealers et autres voyons.

  • royane le 06.01.2016 00:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faux débat

    et on va encore le plaindre ! non mais sérieux il n'est quand même pas net. Alors franchement on s'en fiche des méthodes; il n'est pas net c'est tout; au clou !

Les derniers commentaires

  • Martin Peycheur le 06.01.2016 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh..Pauvre Chouchou

    Non mais je rêve ! ! Le gars il est pas net de chez pas net, et ça joue les vierges effarouchées. Et après ça on demande des comptes à la police...qui doit se justifier pour faire son job.

  • john le 06.01.2016 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    EF

    Enfin plu de pub pour Emil Périmé

  • Hein Dit le 06.01.2016 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas capté

    Rien compris...

  • Jean-Paul le 06.01.2016 11:49 Report dénoncer ce commentaire

    Raisonnements superficiels

    "Il faut que les gentils aient tous les droits sur les méchants." La plebe est tellement loin du compte, n'espérez pas que les problèmes de fond de la criminalité soient résolus. Les traffiquants d'envergure ne craignent pas grand chose de vos procédés extra-judiciaires. Vos raisonnements superficiels se tourneront avant tout contre les innocents et la population dans un sens large. Gauche-droite, gardez les yeux sur le procédé hypnotique pendant que l'application de la justice passe aux oubliettes. Soit on a un état de droit, soit on en a pas.

  • Ramil Yuldachev le 06.01.2016 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    On change d'avis?

    Bizarrement l'épouse de ce "malfrat" avait fait tout un scandale lors du premier article, ameuter tout les réseaux sociaux, crier à l'erreur judiciaire, délit de sale gueule etc... Mais aujourd'hui, pas une réaction.... Peut-être que la justice n'as pas fait tout juste, mais je doute qu'elle ait fait tout faux aussi... Car on mets pas qqn sur écoute comme ça...