Caisse de pension de la ville de Lausanne

19 décembre 2008 16:05; Act: 19.12.2008 19:08 Print

Un plan d'assainissement à 350 millions

La municipalité lausannoise a présenté vendredi le plan d'assainissement de sa caisse de pension.

Sur ce sujet
Une faute?

Chiffrée à 350 millions de francs, l'opération passera par la cession d'immeubles et d'une société coopérative ainsi que par un apport de 150 millions.

Le redressement sera «durable, équitable», a déclaré vendredi devant la presse le syndic de Lausanne Daniel Brélaz. Il limitera au maximum les effets financiers pour la ville et maintiendra les conditions sociales pour les locataires des immeubles subventionnés (Coopérative Colosa).

Avec un taux de couverture de 39,4 % fin novembre, la caisse de pension de la ville est largement au-dessous des 60 % fixés par ses propres statuts. Des mesures radicales devaient être prises pour arriver à ce niveau en 2012. La stratégie d'assainissement sera «gagnante-gagnante», a assuré Daniel Brélaz.

Sur ces 350 millions, la part de la ville se monte à 290 millions. Elle vendra des immeubles et des terrains pour 47 millions et elle cédera Colosa dont la valeur a été estimée à 94 millions.

Enfin, Lausanne donnera 150 millions de francs à la caisse de pension. Cette dernière prêtera immédiatement ce montant à la ville pour une durée de 30 ans à un taux de 4 %, a expliqué Daniel Brélaz. Les autres institutions affiliées à la caisse de pension devront financer proportionnellement les 60 millions restants.

(ats)