Payerne (VD)

24 janvier 2020 15:14; Act: 24.01.2020 15:34 Print

Une alerte à la bombe dans un hôpital

Vendredi, la police vaudoise a été appelée après qu'un homme a évoqué des explosifs dans l'Hôpital intercantonal de la Broye.

storybild

Pendant ces opérations, l'hôpital n'a pas été évacué. (Photo: Keystone/Photo d'archives)

Une faute?

Vendredi, à 09h40, le personnel de l'Hôpital intercantonal de la Broye (HIB), à Payerne (VD), a avisé la centrale du 117 qu'un homme inconnu au comportement suspect avait été mis en fuite dans les sous-sols de l'établissement. Il a évoqué des explosifs. Son attitude laissait à penser qu'il souffrait de problèmes psychologiques, selon un communiqué de la police cantonale vaudoise.

De nombreuses patrouilles de la gendarmerie se sont rendues sur place, dont des membres du groupe Neutralisation enlèvement détection d'engins explosifs (NEDEX), des spécialistes de la brigade canine et de la police de sûreté de la police cantonale vaudoise. La gendarmerie fribourgeoise a également envoyé des patrouilles.

Pas d'objet suspect découvert

Avec l'aide efficace du personnel de l'HIB, une fouille systématique des locaux a été menée sur plusieurs niveaux du bâtiment. Pendant ces opérations, l'hôpital n'a pas été évacué. Par contre, l'accès a été interdit à toute personne venant de l'extérieur. Une cellule de crise a été mise en place, notamment pour la gestion des événements urgents.

La fouille des locaux n'a pas amené la découverte d'objet suspect. L'homme à l'origine de cet événement n'a pour l'instant pas été identifié.

L'HIB a repris progressivement son rythme habituel à partir de 14 heures. Les accès ne sont désormais plus interdits. Aucune personne n'a été mise en danger.

(nxp)