Concise (VD)

29 juillet 2014 22:40; Act: 29.07.2014 22:40 Print

Une dispute à une fête de village finit aux urgences

par Frédéric Nejad Toulami - Des jeunes se sont affrontés samedi soir. L’un d’eux a eu dix points de suture: il a déposé une plainte.

Une faute?

Relevant du patrimoine vaudois, une abbaye est une confrérie de tireurs. Et leurs fêtes de village annuelles se veulent bon enfant. Celle du week-end dernier à Concise, dans le Nord vaudois, a cependant été en partie gâchée par une violente dispute aux poings, puis à l’arme blanche.

Selon nos sources, l’incident a débuté vers 23 h 30 sur la place où les festivités se tenaient. Assis sur un banc, des ados du village voisin de Provence ont été abordés par environ «trois individus de couleur, arrivant probablement d’Yverdon». Ils auraient demandé avec insistance des cigarettes. Pour une raison inconnue, la situation a vite dégénéré en insultes, puis en échanges de coups.

Les choses auraient pu en rester là, mais les protagonistes sont revenus à la charge: l’un d’eux a frappé au moins quatre fois F., 16 ans, avec un objet tranchant. Personne n’a appelé la police. Les parents de F. l’ont amené aux urgences de l’Hôpital d’Yverdon pour lui faire poser dix points de suture. «Mon fils a reçu quatre coups tranchants à l’abdomen, précise le père. Il garde le moral et il commence son apprentissage mardi prochain.»

Mais F. est allé avec sa mère porter plainte lundi matin à la police du Nord vaudois. «C’est exact, précise le porte-parole de la police cantonale, mais nous ne connaissons pas la nature exacte de l’agression, ni les auteurs. Une enquête préliminaire est ouverte.» Quant au municipal de Concise, Yves-Dominique Gonin, il a mandaté un agent de sécurité privé pour le dernier soir de la fête de l’abbaye, dimanche.