Lausanne

26 février 2019 12:52; Act: 26.02.2019 15:55 Print

«On a cru à des tirs et on s'est tous planqués»

La police lausannoise a arrêté un homme apparemment «menaçant». Des témoins ont cru entendre des coups de feu. Mais il s'agissait de grenades assourdissantes.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le début de matinée a été très agité mardi, entre 8 h 30 et 10 h 30, à l'avenue de Tivoli, à Lausanne. Ayant reçu une alerte signalant qu'un individu menaçant se trouvait dans un immeuble de ce quartier populaire, la police lausannoise n'a pas lésiné sur les moyens.

Outre la troupe d'élite appelée Groupe d'intervention, cinq patrouilles, la brigade canine et une cellule de négociation ont été déployées sur place. «Ils étaient armés de mitraillettes, portaient des casques et étaient accompagnés de chiens», décrit un témoin. «Je n'ai jamais vu autant de policiers si lourdement armés. C'était comme une scène de guerre», indique un habitant.

Selon nos renseignements, un individu un peu paumé s'est introduit dans un immeuble pour demander des sous à une connaissance résidant au premier étage, qui célébrait son anniversaire la veille. Fête à laquelle le trublion aurait pris part. Mais les locataires ont paniqué car, selon un habitant, l'individu avait un couteau.

«Il se mettait torse nu puis se rhabillait»

Alors que la cellule de négociation était en action pour désamorcer l'affaire, les conjectures allaient bon train dans le quartier bouclé. «Vu le déploiement policier, mes collègues et moi avons cru à une prise d'otages. Et quand on a entendu ce qui ressemblait à des tirs, on s'est tous planqués», raconte une femme dont le bureau se trouve dans le même immeuble. Selon elle, tout au long des pourparlers, le trublion se mettait torse nu puis remettait son T-shirt.

«J'ai cru entendre une dizaine de coups de feu. Puis, j'ai vu sortir une femme d'origine asiatique en état de choc. Les policiers l'ont mise dans une voiture. D'ailleurs, elle portait la veste de l'un d'eux. J'imagine qu'elle était partiellement dévêtue», poursuit le témoin. «Je n'étais pas dévêtue. Je dors toujours en pyjama», a tenu à rectifier l'intéressée, qui se dit voyante.

Raphaël Pomey, porte-parole de la police lausannoise précise qu'il n'y a pas eu de coups de feu. «Les détonations ont été produites par des grenades assourdissantes pour maîtriser un individu perturbé et menaçant», explique-t-il. Selon la police, l'individu a bénéficié d'une prise en charge psychiatrique.

(xfz/apn)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Denis La Malice le 26.02.2019 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parano

    Plus on s'approche des votations sur la loi sur les armes ! Plus on nous mais des articles de se genre !!! Je deviens parano ou on essaye d'influencer les gens ??

  • L'Albert le 26.02.2019 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    A méditer avant une prochaine votation

    Et après, on veut nous faire croire que ce sont nos armes d'ordonnance qui sont dangereuses ! LOL

  • Pierre le 26.02.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Constat

    Je penses qu'il faut vraiment interdire la possession de couteaux et autres objets tranchants, faire un permis même pour des achats de couteaux à la Migros pour pouvoir couper son repas. Je ne fais que suivre la logique des paniqués de toutes les armes...

Les derniers commentaires

  • Amour, gloire et beauté le 26.02.2019 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    passionnant

    les commentaires du 20 Mn sont bien plus passionnant que l'arricle lui même On passe plus de temps à lire les commentaires que les articles. On apprend pleins de choses. C'est du top models à la mode intello. J'adore

    • Le Veilleur le 26.02.2019 21:49 Report dénoncer ce commentaire

      @Amour,gloire et beauté

      c'est pour ça que je suis là.... ça passe bien sur les wc..

  • Brina le 26.02.2019 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage

    C'est pas Lausanne que je connais cela fait 24ans , ça était vraiment une ville avec beaucoup de charme et sécurité, la il y as des regardes qui font peur dommage ! :(

    • Wie bitte? le 26.02.2019 22:02 Report dénoncer ce commentaire

      Beaucoup de charme et de sécurité ?

      Beaucoup de charme et de sécurité il y a 24 ans? On n'a pas dû vivre dans la même ville...la douce odeur de pisse qui parfumait le centre ville...le quartier du flon qui était une zone à l'abandon...les vols à la tire un peu partout...etc

  • ptit rapporteur le 26.02.2019 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon ben

    continuons avec ces ondes omniprésente dans notre environnement quotidien 4G 5G .... Pour sûr que d'içi 5 ans on va nous dire de porter une cagoule de plomb pour se protéger des ondes et éviter de pêter les plombs

    • Jean Luc le 27.02.2019 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ptit rapporteur

      Trop tard pour vous....

  • Fernando Lage le 26.02.2019 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je l ai pas vu venir..

    Pas une nonne pub pour la voyante...

    • Eric le 26.02.2019 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fernando Lage

      pas mal

  • Me, myself and I le 26.02.2019 20:21 Report dénoncer ce commentaire

    Zinzins sans pétoires

    Au vu des commentaires, je constate que la parano et les thèses complotistes ont beaucoup de succès chez les amateurs d'armes à feu. C'est très inquiétant. Je ne savais pas quoi voter mais, maintenant, je suis convaincu qu'il faut retirer toutes les armes à ces personnes peu équilibrées mentalement. Il y a, d'ailleurs, toujours plus de gens qui craquent mentalement. Alors moins il y aura d'armes en circulation et plus le monde sera en sécurité. Il y aura toujours la police ou l'armée pour les situations extrêmes.

    • Trop formaté à gauche? le 26.02.2019 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Me, myself and I

      Ces personnes " peu équilibrées ", tu peux les rappeler au souvenir des familles des victimes de Berlin, Nice, du Bataclan, etc..?

    • Bonnie le 26.02.2019 21:41 Report dénoncer ce commentaire

      Argument douteux

      Il y aura moins d armes enregistrées c est tout. Les autres illégales circuleront toujours autant.

    • François le 27.02.2019 08:08 Report dénoncer ce commentaire

      Plus de sécurité sans armes ?

      Ah bon, et que dire du cas de l'Angleterre qui a interdit les armes en 1997 ? Actuellement la criminalité explose et les attaques au couteau et à l'acide on fait Londres la capitale mondiale du meurtre ! Mais ne vous inquiétez pas, en cas de situations extrêmes, l'armée et la police protégerons le gouvernement et les élus comme c'est le cas actuellement en Europe.