Vevey (VD)

31 octobre 2017 11:48; Act: 31.10.2017 16:37 Print

Une initiative pour garer les voitures sous terre

Les citoyens pourraient se prononcer sur la création d'un parking souterrain. Les autorités se montrent sceptiques.

storybild

Vue de la place du Marché, à Vevey. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Un comité de Veveysans a déposé mardi une initiative communale intitulée «Pour la création d'un parking souterrain à la place du Marché». Il souhaite récolter bien au-delà des quelque 1800 paraphes nécessaires. La récolte des signatures devrait démarrer d'ici fin novembre. La carte de visite de Vevey devrait être sa place du Marché. Malheureusement, elle n'est qu'un parking à ciel ouvert. C'est le constat partagé par de nombreux Veveysans qui se mobilisent aujourd'hui pour changer cette situation, indique un communiqué publié mardi.

Jugeant inadéquate la solution d'aménagement en surface proposée par la Municipalité, les initiants s'en remettent aux électeurs veveysans. En plus de trente ans, ils n'ont encore jamais été consultés sur le sujet.

Selon les initiants, la vitalité du centre-ville de Vevey dépend d'un parking souterrain qui accueillera les places de parc actuelles en sous-sol. Et de citer en exemple, la Tour-de-Peilz, Montreux et Ouchy, qui ont déplacé en sous-sol les voitures qui les encombraient, ainsi qu'Yverdon-les-Bains qui va faire de même.

La Municipalité regrette

Dans un communiqué, la Ville de Vevey a rappelé que le processus de réaménagement de la place était en cours, sous forme de mandats d'études parallèles (MEP). Les mandataires sont appelés à concourir entre août 2017 et février 2018 sous l'égide d'un collège d'experts.

Jeudi, ce collège étudiera les quatre premiers projets déjà rendus. Des tables rondes réunissant 30 personnes (commerçants, politiques, habitants et membres d'associations) sont toujours prévues en parallèle.

La Municipalité rappelle également qu'aucun consensus politique ne se dégage actuellement pour un parking souterrain. Son objectif est de maintenir 200 places en surface sur la place du Marché, tout en rééquilibrant cette diminution par l'ouverture d'autres parkings au centre-ville. Elle regrette que le lancement de l'initiative intervienne alors que le MEP est en cours.

(ywe/ats)