Sullens (VD)

12 avril 2018 09:00; Act: 12.04.2018 11:25 Print

Une interpellation agite et inquiète le voisinage

Un individu a été maîtrisé par la police, mardi en fin d'après-midi. Des habitants décrivent un dispositif très important et une agitation particulière.

La courte vidéo montre l'homme refuser de se plier aux ordres de la police.
Sur ce sujet
Une faute?

«Tout le monde aimerait comprendre ce qui s'est passé hier à Sullens (VD).» Une habitante du village a raconté l'agitation qui a régné mardi en début de soirée dans son quartier, aux alentours de 18h. «Un très grand homme s'est fait arrêter. Il a résisté, et il criait, il hurlait en arabe. Il y avait au moins 8 policiers autour de lui. Ils ont dit aux habitants du quartier de fermer leurs portes et leurs fenêtres», raconte-t-elle. Selon une amie de cette dernière, également voisine, l'homme aurait même crié qu'il détenait une bombe.

Selon cette lectrice, qui dit avoir aperçu matraque et spray au poivre, un robot démineur a été amené sur les lieux une fois l'individu embarqué pour ouvrir le véhicule qu'il avait abandonné sur place. Il y serait resté jusqu'à passé 20h. Ce qui a soulevé chez elle nombre de questions. Était-ce un djihadiste? s'interroge-t-elle.

«En aucun cas, répond Florence Maillard, porte-parole de la police vaudoise. Il s'agissait d'un individu perturbé et oppositionnel. Il a été conduit à la Blécherette pour identification.» C'est un citoyen ayant aperçu la présence suspecte de l'homme qui a alerté la centrale d'engagement. Quant au robot de déminage, elle indique qu'il s'agissait avant tout de précautions. «Nous avons procédé à un contrôle avant de déplacer la voiture. Mais l'individu n'a pas proféré de menaces», précise-t-elle, démentant le témoignage de l'habitante.

(ywe)